Pour vous servir. Véronique Mougin

https://i2.wp.com/editions.flammarion.com/docs/Albums/48021/9782081362147.jpgVous voulez passer un bon moment ?
Allez donc faire un tour chez les ultra-riches.

Parce qu’il commence comme un récit, ce roman m’a tout d’abord interpellée : vais-je plonger dans les récits révoltés d’une gouvernante acariâtre et frustrée alors que j’imaginais lire un bon roman ? Ou vais-je me retrouver dans la tête d’une employée rebelle qui saura me décrire les tribulations d’une gouvernante avec un œil aussi critique et divertissant que « les tribulations d’une caissière » d’Anna Sam, ou le « absolument dé-bor-dée ! » de Zoé Shépard ?

Françoise, la narratrice, nous parle des années qu’elle a passé au service des ultras riches, et qui semblent être aujourd’hui derrière elle par on ne sait quel heureux coup de pouce du destin. De sa rencontre avec Michel, son mari, dans un bistrot parisien, à la naissance imminente de sa petite fille, toute une vie va défiler. Alors que leur couple allait plutôt bien, les années de galère après l’achat malchanceux d’un restaurant dans le sud de la France vont pousser cet ancien cuisinier à boire. Mais il faut rembourser les dettes et donc travailler, Michel n’ayant pas su passer le cap de « patron d’un restaurant » prospère puis lourdement endetté, à « employé de maison » salarié et servile, Françoise saura s’en séparer pour avancer seule dans cette vie au service de patrons tous plus bizarres les uns que les autres. Pendant vingt ans, de Neuilly à saint Cloud, d’un château dans le Lubéron à un palais de prince arabe, de Genève à Paris, vont évoluer Françoise et son mari, puis Françoise sans son mari.

Bienvenue dans ce monde où les ultra riches ne sont pas toujours ceux que l’on croit, où la culture, la connaissance, la bonne éducation, mais également la confiance, la générosité, le partage, la bienveillance, l’altruisme, la reconnaissance, sont souvent des qualités répandues avec parcimonie. Bienvenue aussi dans le monde des tensions et cruautés entre le personnel qui veut garder sa place et ses petits privilèges et le nouvel arrivant, dans le monde des délations, des méchancetés, mais aussi parfois dans celui de l’amitié et du partage.

L’auteur a su donner à la succession des employeurs de Françoise des caractères et des vies assez éloignés les uns des autres pour nous intéresser à ses tribulations et à ses misères, à ses aspirations, à ses difficultés. Car il est quasiment impossible à Françoise d’obtenir une augmentation ou un logement correct de patrons qui vivent dans des palaces, ou, alors qu’elle travaille sans compter ses heures, d’obtenir de simples jours de congés pour s’occuper de son propre fils, lui qui, l’adolescence arrivant, aura tant de mal à voir ses parents se transformer en domestiques serviles.

Ponctué des quelques « leçons » que Françoise va tirer de ses expériences, et de ses contrats tous plus cocasses les uns que les autres, c’est un roman très plaisant et divertissant à lire, qui fait passer un bon moment. L’écriture est agréable, drôle et enjouée, ni méchante ni vindicative, avec un zeste d’humanité, et ce malgré parfois quelques répétitions.

Reçu dans le cadre les chroniques des explorateurs  de lecteurs.com


Catalogue éditeur

Gouvernante auprès de familles très fortunées à travers toute la France, Françoise raconte ses mésaventures et les psychodrames qui rythment le quotidien des riches et des puissants. Premier roman. ©Electre 2015

Édition Flammarion / Thème : Littérature française / Collection : Littérature française

Parution : 06/05/2015 / Format:14.5x22x2.3 cm / Prix: 19,90 € / EAN: 9782081362147

Publicités

2 réflexions sur “Pour vous servir. Véronique Mougin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s