Écoutez nos défaites. Laurent Gaudé

Un nouveau roman de Laurent Gaudé est toujours une belle surprise. C’est encore le cas avec « Écoutez nos défaites » et son rapport au temps, à la victoire ou à la défaite interroge le lecteur. Un de mes coup de cœur de la rentrée !

DomiCLire_laurent_gaude.JPGAssem Gaieb est un agent des renseignements français. Il opère sans scrupule et sans remords sur tous les fronts, il obéi aux ordres sans discuter. Mais s’il est las de cette vie, de ces morts…. il consent malgré tout à assurer une dernière mission.
Mariam, archéologue irakienne, travaille pour l’UNSECO et passe sa vie à rechercher les œuvres d’art volées dans les musées du moyen orient, alors que l’EI détruit inexorablement les merveilles de Khorsabad ou de Palmyre. Elle vient de découvrir qu’elle est malade, le cancer est là, sournois, et lui fait envisager sa vie autrement.
Le hasard les fait se rencontrer à Zurich, et partager quelques heures intenses et quasi irréelles d’amour, d’écoute et de fusion. Dès lors, sans se revoir, ils penseront l’un à l’autre.

En contre point de ces deux vies, Laurent Gaudé nous parle de batailles, celles des sudistes et des nordistes, avec le général Grant écrasant enfin les armées confédérées. Celles d’Hannibal, marchant sur Rome, un temps seulement vainqueur, laissant des milliers de morts sur les champs de batailles depuis l’Afrique jusqu’aux plaines Romaines. Enfin, celles du roi des rois, descendant de la reine de Saba, Hailé Sélassié, empereur d’Éthiopie, qui se dresse contre l’envahisseur italien pendant la seconde guerre mondiale, et subira de lourdes pertes parmi les hommes qui l’accompagnent dans son combat. Les batailles de ces héros auréolés de gloire sont des victoires, mais l’auteur nous montre surtout que chaque victoire est aussi une défaite. J‘ai ressenti une infinie tristesse dans ces lignes, un désespoir aussi, car comment vaincre si ce n’est au prix de tant de morts ! Comment être victorieux si ce n’est en assumant ses choix, ceux qui impliquent les massacres, les carnages, le sang versé, la mort, la faim, de tant d’hommes. Difficile cas de conscience des vainqueurs. Puis vient l’après, comment vit-on quand on a connu des moment aussi forts et que soudain on n’est plus personne.

Roman étrange, parfois dérangeant, mais qui reste longtemps en tête et questionne, car que devons-nous croire et penser des apparences. J’ai d’abord eu un peu de mal avec les alternances de temps, d’époque, de situations. Puis finalement j’ai plongé aisément dans les différents récits, d’abord en me demandant où l’auteur voulait nous conduire, puis en suivant les méandres du récit et en me posant de nombreuses questions. Il faut noter aussi quelques rayons de soleil, grâce à ce lien universel que nous avons avec les merveilles que nous ont légués nos ancêtres, ces découvertes et cet espoir toujours présent grâce à des hommes prêts à se sacrifier pour sauver ces beautés et qui nous prouvent que rien n’est totalement perdu.

#rl2016


Catalogue éditeur : Actes Sud

Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d’élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d’une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste… Un roman inquiet et mélancolique qui constate l’inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu’on meure pour elles.

Domaine français / Août, 2016 / 11,5 x 21,7 / 288 pages / ISBN 978-2-330-06649-9 / prix indicatif : 20, 00€

 

Publicités

2 réflexions sur “Écoutez nos défaites. Laurent Gaudé

  1. bibliblogueuse septembre 10, 2016 / 10:54

    J’avoue que j’ai été un peu déçue même si j’ai trouvé ce roman intéressant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s