Hiver à Sokcho. Elisa Shua Dusapin

Hiver à Sokcho  est l’étonnant premier roman d’Elisa Shua Dusapin qui nous plonge dans le froid et la singularité du quotidien dans ce no man’s land glacé entre les deux Corées…

domiclire_hiver_a_sokchoEn hiver, peu de voyageurs se perdent en Corée du Sud, à Sokcho, station balnéaire que le lecteur imagine vieillissante et décrépite, dans cette zone entre les deux Corées. Seuls des solitaires ou des personnes cherchant à fuir quelque chose, ou en attente.. d’une guérison, d’une raison de vivre, d’un mariage, d’un nouveau travail, d’une inspiration pour réaliser un nouvel épisode d’une bande dessinée. Comme c’est le cas pour Kerrand.

Cet auteur de BD normand vient là pour trouver l’inspiration et pour créer un nouvel univers pour son héros récurrent. Il va découvrir Sokcho, enfin, ce qu’il accepte d’en découvrir, en particulier à travers les visites qu’il va faire avec la narratrice. Mais certainement pas en goûtant à la cuisine locale, lui qui ne viendra jamais dîner dans la salle commune.  Elle sera attirée par ce français, elle qui est fille d’un français qu’elle n’a jamais connu et d’une mère qui vend et cuisine le poisson au marché local. Tout au long du récit, un mélange attirance / rejet va entrainer les deux personnages, soit ils se cherchent, soit ils s’évitent, mais sans jamais aller jusqu’à la confidence, la proximité, l’échange, Kerrand restant pour la narratrice un rêve inachevé, et elle simplement un guide dans cette région qu’il ne demande qu’à découvrir, mais sans doute trop superficiellement pour s’attacher à elle.

Voilà un récit étrange, qui n’est ni particulièrement passionnant, il passe comme le temps et l’ennui, ni particulièrement chaleureux, c’est l’hiver, la glace et le froid saisissent les quelques vacanciers ou les habitants de Sokcho, le gel fait exploser les tuyaux d’eau ! Et pourtant on s’y laisse prendre, comme dans l’espoir du moment qui fera tout basculer, tant l’ennui que l’attente, en un feu d’artifice qui pourtant n’arrivera jamais. Un roman peut-être un peu trop court pour qu’on s’attache aux personnages ? Mais bien joliment écrit tout de même.


Catalogue éditeur : éditions Zoe

À Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord, une jeune Franco-coréenne qui n’est jamais allée en Europe rencontre un auteur de bande dessinée venu chercher l’inspiration depuis sa Normandie natale. C’est l’hiver, le froid ralentit tout, les poissons peuvent être venimeux, les corps douloureux, les malentendus suspendus, et l’encre coule sur le papier, implacable : un lien fragile se noue entre ces deux êtres aux cultures si différentes. Ce roman délicat comme la neige sur l’écume transporte le lecteur dans un univers d’une richesse et d’une originalité rares, à l’atmosphère puissante.

Parution août 2016 / ISBN 978-2-88927-341-6 /nb de pages 144 / format du livre 140 x 210 mm

Publicités

Une réflexion sur “Hiver à Sokcho. Elisa Shua Dusapin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s