Le 9 bordelais était chargé. Eric Becquet

Coup de pied fatal, avec « Le 9 bordelais était chargé » d’Eric Becquet, le lecteur se passionne, l’enquêteur s’interroge et dans les coulisses, le foot devient sombre et mystérieux.

DomiCLire_le_9_bordelais_etait_charge.jpgSur le terrain des Girondins, le jeune nigérian Michael Ademoah, joueur vedette du club, est fauché en pleine action par un joueur adverse. Mauvais coup dans les jambes, fractures des tibias, Ademoah est conduit à l’hôpital où il décède peu de temps après. L’enquête pourrait conclure à un décès suite à une crise cardiaque, mais Mélissa Marchand, une jeune et jolie journaliste décide d’investiguer et d’aller au-delà des apparences. En parallèle, l’entraineur du club Pierre Perlon, lui-même ancien joueur, décide de mener son enquête. Tous deux vont alors s’engager sur des chemins bien dangereux et sinueux, où la loyauté n’est pas forcément la règle, où les révélations vont les entrainer bien plus loin que prévu. Là où confiance et vérité de sont pas toujours la norme.

S’il n’est pas vraiment dans mes habitudes de lire un livre sur le foot, j’aime par contre cette maison d’éditions, Cairn, et leur collection « du noir au sud ». Quand en plus l’intrigue nous emporte de Bordeaux au Pays Basque, alors là, oui, bien sûr je me laisse tenter. Et bien m’en a pris. Car s’il parle foot, ce polar nous entraine surtout dans les sombres méandres du trafic lié au dopage, du réussir à tout prix, et va creuser du côté parfois malsain de ces entraineurs ou dirigeants de clubs qui, pour la gloire, pour le foot, pour l’argent, vont pencher du mauvais côté. Souvent sans se préoccuper du devenir de joueurs, de ces jeunes qui sont poussés à bout pour réussir et qui pense que tous les moyens sont permis pour réaliser leur rêve, quel qu’en soit prix.

Au final, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Mélissa et de Pierre, à la recherche de la vérité. J’ai navigué dans un milieu que je ne connaissais absolument pas, mais dont on sent bien tout au long du livre que l’auteur, lui, le connait très bien !


Catalogue éditeur : éditions Cairn, du noir au Sud

Bordeaux. Stade Chaban-Delmas, soir de foot. Face à Marseille, dans un choc au sommet du championnat, l’attaquant vedette des Bordelais, le Nigérian Michaël Ademoah, est fauché en plein match. La fracture est grave, mais le pronostic vital n’est pas engagé.
Pourtant, quelques heures plus tard, le numéro neuf décède à l’hôpital pour une raison difficile à cerner. Pourquoi ? Quels étaient les secrets de ce joueur prodigue, acheté douze millions d’euros à Milan ?
L’entraineur du club bordelais, Pierre Perlon, ancien joueur pro aux méthodes plutôt musclées, va tenter de le découvrir, à travers Bordeaux, à travers l’Europe, tout en gérant son groupe. Parce que le football demeure et qu’il faut continuer à gagner. Quoiqu’il en coûte. Mélissa Marchand, jeune journaliste du quotidien Aquitaine Éclair, à l’affût du scoop, va croiser sa route. Et ses doutes.
Chacun à leur manière, Pierre et Mélissa vont mener l’enquête. Qui va les conduire bien loin des prés carrés…

Ouvrage des Editions CAIRN / Type de brochure : 12 x 18 / Nombre de pages 226 / Code ISBN/EAN 9782350683836 / Date de parution : avril 2015

Les éditions CAIRN : Histoire – Patrimoine, Culture des Pyrénées et du Sud-Ouest
Créées en 1997 et installées à Pau (64), les Éditions CAIRN publient au rythme  d’une trentaine de titres par an, des ouvrages qui portent haut et fort l’Histoire, la Mémoire, la culture et le patrimoine des Pyrénées et du Sud-Ouest.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s