Weegee, sérial photographer. Max de Radiguès & Wauter Mannaert

Max de Radiguès et Wauter Mannaert nous font découvrir Weegee, sérial photographer du New York des années 30 et entrevoir son parcours totalement atypique.

DomiCLire_weegee.jpgNous sommes dans les années 30, à New York, dans le Lower East Side. Weegee, alias Arthur Fellig, est photographe et rêve de devenir célèbre, mais la banalité, les scènes heureuses, la vie, les enfants et les chats, ce n’est pas son truc. Il vise le sordide, les scènes de crime. Pour réussir ses prises de vues il n’hésite pas à les scénariser, les travestir et les transformer, ajoutant des accessoires, déplaçant les cadavres, surtout lorsqu’il arrive le premier sur les lieux. Et c’est souvent le cas car pour cet enfant du Lower East Side non seulement le réseau fonctionne bien mais en plus chaque nuit il est branché sur la fréquence de la police. Sa voiture est son lieu de vie, il y a installé un véritable bureau, machine à écrire, nécessaire pour développer ses photos, tout y est pour être certain de vendre ses clichés avant les autres. Si sa vie se déroule la nuit, ses rêves c’est la célébrité et Hollywood ! Jusqu’au jour où il parvient à publier un livre avec ses photos, prouvant ainsi qu’avant d’être un photographe d’actualité c’est avant tout un artiste. La gloire est à deux pas, il fait même des photos pour le magazine Vogue !

Ce qui est intéressant dans ce parcours atypique c’est qu’on sent se cristalliser avec lui tous les rêves des émigrés. Passés par Elis Island ils rêvent d’en sortir par le haut, de côtoyer les vedettes d’Hollywood, d’assister aux soirées dans le Upper side, il faut dire également que ces années post Grande Dépression ne sont pas synonyme d’opulence pour la plupart des américains de la rue, alors tous les rêvent sont permis, surtout ceux qui promettent un ailleurs plus facile.

Le graphisme en noir et blanc restitue l’ambiance de ce New York des années 30 post Grande Dépression, la vie des quartiers, les scènes de crimes sont inspirées des véritables photos de Weegee et le lecteur est plongé le temps de quelques dizaines de pages dans les bas-fonds de New York.

Extraits :
– Je suis le meilleur photographe de cette foutue ville. Personne ne peut faire comme moi ! Et tu sais pourquoi ?
– Parce que les autres dorment ?
– Non, parce que j’ai grandi dans ces rues. A partir de 15 ans, j’y dormais aussi. Tous ces cadavres, ça aurait pu être moi ! Je suis à la fois derrière et devant l’appareil photo, tu comprends ?

– T’es jamais sortie d’ici Rita. Y’a pas d’avenir ici, rien çà attendre, faut foutre le camp ! Moi, j’veux pas crever ici, tu m’entends ? ici, ça sent la mort et la misère.
Les rêves qu’on avait en débarquant à Ellis Island, on les trouvera pas dans le Lower East Side.

Catalogue éditeur : Sarbacane

Premier sur les lieux, il n’hésitait pas à « améliorer » la scène de crime pour la photo !
Fin des années 30, New York, Lower East Side, le terrain de chasse privilégié de Weegee (de son vrai nom Arthur Fellig). Dans sa voiture, une radio branchée sur les fréquences de la police ; Weegee, cigare, imper et chapeau mou, photographie à tombeau ouvert la vie nocturne et brûlante des bas-fonds de Big Apple : accidents, corps carbonisés, incendies, « passants-voyeurs »… Mais aussi, déshérités, Noirs, petits bonheurs… Weegee est l’observateur – au vitriol – des inégalités et des discriminations de l’Amérique de la Grande Dépression. Les auteurs nous proposent d’accompagner Weegee le solitaire dans une séance de shooting comme en apnée, vertigineuse et crue, au cœur de la société américaine d’avant-guerre, déviante et corrompue.

Format: 21,5 x 29 cm / Nombre de pages: 128 pages en bichromie / Parution: 17 août 2016 / Collection: BD Adulte / ISBN: 9782848659138 / Prix: 19,50 €

 

Publicités

Une réflexion sur “Weegee, sérial photographer. Max de Radiguès & Wauter Mannaert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s