Faire Mouche. Vincent Almendros

Le dernier roman de Vincent Almendros « Faire Mouche » est à la fois très visuel et noir. Assurément un auteur à suivre !

Domi_C_Lire_faire_mouche_vincent_almendros.jpgIl nous avait déjà embarqués avec son précédent roman  Un été  paru en 2015, Vincent Almendros revient avec ce court texte étonnant qui a tout du roman noir moderne.

Laurent Malèvre a quitté le village et la famille depuis des années. Il revient à Saint Fourneaux pour le mariage de sa cousine Lucie. Lorsqu’il présente Claire à son oncle, on comprend vite qu’il n’a pas encore avoué à sa famille sa rupture récente avec Constance. Son oncle vit avec la mère de Laurent. Ceux-ci sont donc des frère et sœur qui ont souhaité partager leurs solitudes ? Non, plutôt beau-frère et belle-sœur, deux veufs qui forment un couple étrange. Car tout dans ce roman repose sur les relations aussi ambiguës que complexes et les non-dits entre les différents protagonistes…

L’ambiance de ces journées d’été est lourde, les mouches volent, les mouches mortes peuplent le plancher, les mouches comme un rappel de notre condition de mortel ? La chaleur oppresse, les corps transpirent. Les mots, les gestes, sous couvert de banalité du quotidien font craindre le pire. Tout au long du roman se dégage une atmosphère qui nous plonge dans un film noir à la façon d’un bon vieux Chabrol.

Il est inutile d’en dire plus, car je vous conseille fortement la découverte de Faire mouche. Vous le lirez peut-être comme moi d’une traite, poussé par les questionnements que posent les mots et les petites phrases posées çà et là par l’auteur…

Les éditions de Minuit nous habituent à ces courts textes qui percutent et restent en mémoire longtemps après et on aime ça. On se souvient en particulier du roman de Tanguy Viel Article 353 du code pénal, ou de celui d’Eric Chevillard, Ronce rose par exemple.

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : éditions de Minuit

À défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s’étaient considérablement distendus avec ma famille. Or, cet été-là, ma cousine se mariait. J’allais donc revenir à Saint-Fourneau. Et les revoir. Tous. Enfin, ceux qui restaient.
Mais soyons honnête, le problème n’était pas là.

2018 / 128 pages / ISBN : 9782707344212 / 11.50 €

Publicités

Une réflexion sur “Faire Mouche. Vincent Almendros

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s