Le coup du lapin et autres histoires extravagantes, Didier Paquignon

Avec Didier Paquignon, le plaisir se découvre en couches superposées !

Domi_C_Lire_le_coup_du_lapinDidier Paquignon est un artiste peintre contemporain parfois défini comme un artiste cosmopolite. Il a pris plaisir à dénicher au fil des ans dans la presse internationale des faits divers et histoires loufoques, puis à les illustrer dans un style décalé et totalement surréaliste.

Le coup du lapin et autres histoires – un ouvrage publié par les éditions Le Tripode que j’aime tant pour leur singularité et l’art de dénicher des pépites littéraires ou artistiques – reprend environ 80 monotypes de l’artiste chacun associé aux quelques lignes du fait divers, souvent totalement extravagant, qui l’a inspiré.

Comme dans les meilleures barres chocolatées le plaisir se découvre en couches superposées, d’abord la chronique ou fait divers prend un effet comique souvent renforcé par l’horreur des situations, ensuite la traduction par l’artiste mélange d’imagination débridée et loufoque enfin le dessin qui révèle le talent du peintre.

On retrouve dans cet ouvrage un peu de l’esprit d’un Pierre Desproges associé aux surréalistes. Et du coup, on aime !

Vous cherchez un cadeau original qui remplacera aisément la bouteille de vin ou l’éternel bouquet de fleur ? Offrez donc cet OVNI littéraire, et je vous garanti de bons moments à passer à feuilleter et à tourner les pages, à grincer des dents ou rire à gorge déployée, à discuter à la fois du graphisme et des fait-divers farfelus…Vous ne le regretterez pas !

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : Le Tripode

Depuis des années, un peintre glane pour le plaisir des faits divers absurdes dans des journaux, des livres et sur internet. Que ces événements soient tragiques ou ubuesques, véridiques ou inventés, peu lui importe : Didier Paquignon traduit ces moments d’absurde par des images incongrues. Le Coup du lapin, et autres histoires extravagantes en rassemble une hilarante sélection, parmi les centaines de dessins conçus par l’artiste à ce jour.

 

La technique du monotype : Le Coup du lapin présente 87 reproductions de monotypes de Didier Paquignon.
Le monotype est un procédé d’impression non gravé qui produit un tirage unique. Il s’agit de peindre à l’encre typographique ou à la peinture à l’huile, sur un support non poreux comme du verre, du métal (zinc ou cuivre) ou du plexiglas. La plaque peinte est ensuite passée sous presse avec un papier qui reçoit l’épreuve. On ne tire qu’une seule épreuve et parfois un deuxième tirage beaucoup plus pâle appelé le fantôme.

Didier Paquignon est né à Paris le 30 septembre 1958. Artiste, il est connu pour ses peintures. Une exposition lui fut consacrée au musée de l’Orangerie en 2009 : Tu rencontreras d’abord les sirènes. Lecteur omnivore, il a illustré pendant des années des couvertures pour les éditions Le Livre de Poche. De temps à autre, il s’amuse à mettre en images des faits divers absurdes. Le Coup du lapin, et autres histoires extravagantes est son premier livre publié au Tripode.

Beau livre / 180 pages / 9782370551603 / Prix: 19,00 € / Parution: 29 mars 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s