Nuit sur la neige. Laurence Cossé

Dans son court roman « Nuit sur la neige » Laurence Cossé nous plonge dans les affres de l’adolescence pendant l’entre-deux-guerres.

Domi_C_lire_nuit_sur_la_neige_laurence_cosse_gallimard.jpgLa guerre ne fait pas seulement des veuves, elle fait aussi des orphelins. Né après ma mort de son père en 1918, Robin s’est construit sans figure paternelle présente, mais avec une mère aimante. En 1935, les prémisses de ce qui deviendra également une grande guerre avec la montée du nazisme en Allemagne perturbent déjà l’horizon de l’Europe. Robin, étudiant en classe préparatoire découvre l’amitié auprès de Conrad.

Une amitié qui tient tout simplement du coup de foudre pour le jeune Robin, tout chez Conrad lui plait, sa liberté, sa beauté, sa famille. Les différences sociales vite balayées, les deux jeunes hommes partent en vacances dans un village pittoresque et perdu des Alpes qui a tout pour devenir la station de ski des années à venir, Val d’Isère. Là, en même temps que se déploie son amitié et sa découverte d’un sport naissant qui sera largement impulsé par les congés payés, Robin découvre ses premiers émois d’adolescent au contact de la jolie et timide Clarie…

Ce que j’ai aimé dans « Nuit sur la neige » ?

Tout d’abord, la façon dont l’auteur nous parle de l’adolescence, de ses émois, ses interrogations, ses découvertes, de l’amitié mais aussi de l’éveil à l’amour, de la vie en somme. Avec beaucoup de justesse, tant dans le bonheur que dans la douleur, c’est à la fois étonnant et cruel, réaliste et sensible.
Puis cette analyse d’un sport que je pratique avec bonheur depuis tant d’années, l’auteur évoque la naissance des stations de ski, les prémices du développement des sports d’hiver en France.
Enfin, j’ai eu l’impression tout au long de ma lecture de regarder quelques photos sépias de jeunes hommes dont on me raconterait la vie, intime et bouleversante, de skieurs sur les pistes naissantes, mais aussi d’y retrouver l’Histoire de leur pays – dans laquelle on croise le front populaire, Léon Blum, et deux grandes guerres – qui sans être trop prégnante ne se substitue jamais à l’histoire intime et dresse habilement le décor.

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : Gallimard

Septembre 1935. Robin sort de l’adolescence. Il est né après la mort de son père, comme de nombreux enfants de sa génération, venus au monde pendant la Grande Guerre.
La vie politique est alors particulièrement violente en France, tant sur le plan intérieur que dans l’ordre international. Mais, à dix-huit ans, qui n’accorde pas plus d’importance à ses tourments intimes qu’à l’actualité collective? En la personne d’un de ses camarades de classe préparatoire, Robin découvre que l’amitié est un des noms de l’amour, autrement dit de l’inquiétude. Conrad est la séduction même et l’énigme incarnée.
En avril 1936, alors que la tension politique est à son comble, tous les deux vont skier dans un vieux et pauvre village de Haute Tarentaise du nom de Val-d’Isère, dont quelques visionnaires imaginent qu’il pourrait devenir une grande station de ski alpin. Les six jours qu’ils y passent marqueront Robin à vie. Son existence entière va être éblouie par une jeune fille.

Collection Blanche, Gallimard  / Parution : 16-08-2018 / 144 pages, 140 x 205 mm / ISBN : 9782072801273

Publicités

3 réflexions sur “Nuit sur la neige. Laurence Cossé

  1. killing79 août 28, 2018 / 17:40

    Les grands esprits se rencontrent…je suis en train de finir ma chronique sur ce livre. Je suis un peu plus critique que toi, mais j’ai quand même aimé!

    J'aime

    • Domi août 28, 2018 / 20:06

      Pour tout dire j’ai hésité entre l’impression de « pas assez » et « ça me plait » !
      Et finalement je l’aime bien ce roman. Par contre c’est la premier que je lis de cet auteur, même si j’ai aussi « La grand arche » dans ma PAL…

      Aimé par 1 personne

      • killing79 août 29, 2018 / 05:45

        C’est un peu mon avis aussi.
        « La grande arche » est plus abouti!

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s