Le sang des bêtes, Thomas Gunzig

Un roman déroutant qui bouscule les certitudes

Tom, la cinquantaine bodybuildée s’ennuie dans sa boutique de produits pour sportifs. Il se demande ce qu’il a fait de sa vie. Une forme de lassitude le tourmente chaque jour, mais rien de bien grave. Il attend les clients et continue ses exercices de musculation pour conserver ce corps qu’il sculpte depuis des années.

Chez lui l’attend Mathilde, la compagne qui partage sa vie depuis vingt cinq ans. Son quotidien va être bouleversé par le retour au bercail de leur fils Jérémie qui vient de rompre avec Jade, sa copine. Et par l’arrivée de Maurice son père atteint d’un cancer. Il vient puiser dans la chaleur du foyer les forces nécessaires pour supporter les séances de chimiothérapie qui s’annoncent. Ce père juif dont la famille a péri dans les camps, victime de la Shoa. Ce père et ce passé dont Tom refuse de s’encombrer.

Malgré la lassitude qui le prend chaque jour et alors qu’il regarde les chalands qui passent devant sa vitrine, Tom est choqué par l’attitude d’un homme envers une femme. Il ne réagit pas immédiatement, mais quelques jours plus tard il décide d’intervenir et de porter secours à la même femme à nouveau violemment traitée par son compagnon. Se sentant légitime pour intervenir, et alors qu’il lui propose son aide, il est très surpris de sa réaction pour le moins inattendue.

Je n’en dit pas plus et vous laisse découvrir la suite …

Voilà un roman tout a fait étrange, à la lecture parfois déroutante et qui bouscule nos certitudes. Sommes nous toujours ce que nous pensons être, qui est l’intrus ou le migrant parmi nos proches, qui est celui qui connaît réellement son passé et ses origines, et savons-nous seulement ce que nous voulons faire de nos vies. De nombreuses questions sont posées ici, sur le genre, le passé et la famille, la place que l’on souhaite occuper dans la société et celle qui nous est assignée sans que l’on ait un mot à dire. Sommes nous libres de nos décisions, de nos actes, de choisir notre futur.

J’ai aimé que sous des airs joyeux et déjantés, ce roman surréaliste nous pose de bonnes questions sur nous même et sur nos désirs, sur la place des femmes tant dans la famille que dans la société, la mode ou le besoin du végan, notre relation aux animaux et aux hommes pour ne citer que celles-là.

Catalogue éditeur : Au Diable Vauvert

« Même si parfois la vie est difficile pour vous, vous n’avez aucune idée de ce que c’est que la sensation terrifiante d’être un animal dans le monde des humains. »

Thomas Gunzig est un fauve littéraire aux gestes féroces et déroutants. On devine que face à lui, les mots tremblent de trouille, et ils ont bien raison. Hervé Le Tellier – Prix Goncourt 2020
Drôle, tendre, cruel et politique, ce roman est un cadeau. Merci Thomas Gunzig. Adeline Dieudonné

Thomas Gunzig, né en 1970 à Bruxelles, est l’écrivain belge le plus primé de sa génération et il est traduit dans le monde entier. Nouvelliste exceptionnel, il est lauréat du Prix des Éditeurs pour Le Plus Petit Zoo du monde, du prix Victor Rossel pour son premier roman Mort d’un parfait bilingue, mais également des prix de la RTBF et de la SCAM, du prix spécial du Jury, du prix de l’Académie Royale de Langue et de Littérature Française de Belgique et enfin du très convoité et prestigieux prix Triennal du Roman pour Manuel de survie à l’usage des incapables. En 2017 il reçoit le prix Filigranes pour son roman La Vie sauvage. Star en Belgique, ses nombreux écrits pour la scène et ses chroniques à la RTBF connaissent un grand succès. Il a publié et exposé ses photos sur Bruxelles, Derniers rêves. Scénariste, il a signé le Tout Nouveau Testament aux deux millions d’entrées dans le monde, récompensé par le Magritte du meilleur scénario et nominé aux Césars et Golden Globes. Sont aussi parus au Diable vauvert, ses romans : 10 000 litres d’horreur pure, Assortiment pour une vie meilleur, Et avec sa queue il frappe.

Date de parution : 2022-01-06, Nombres de pages : 234, EAN-ISBN : 979-10-307-0452-5

Une réflexion sur “Le sang des bêtes, Thomas Gunzig

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s