Des matins heureux, Sophie Tal Men

Voilà un roman qui donne le moral !

A Montparnasse, du côté de la gare parisienne bien connue des bretons, Marie vient de débarquer pour quelques mois. La jeune femme vient de réussir ses études de médecine à Brest, mais souhaite passer quelques mois dans un service de gynécologie parisien pour se perfectionner et apprendre auprès d’une spécialiste reconnue. Elle logera provisoirement dans le studio que lui prête une amie, au dessus de la pâtisserie d’un de ses amis.

Dans cette même gare, Elsa erre au milieu de la foule, et passe ses soirée dans un bus de nuit pour éviter les agressions inévitable lorsque l’on n’a plus rien et que l’on est à la rue. Cette jeune femme de dix-neuf ans arrive de sa province. Elle a fui les avances et l’agression d’un patron tout puissant. Restée seule lorsque sa seule amie s’est mise en couple, n’ayant personne vers qui se retourner, c’est la rue qui est aujourd’hui son seul refuge.

Guillaume est un taiseux. Ce barman solitaire doit digérer le départ de son amie. Virginie l’a quitté à la suite d’une grave accident et il semble bien que Guillaume y soit pour quelque chose. Mais pour se débarrasser de ses casseroles il décide de bazarder tout ce que Virginie avait installé dans leur appartement sur leboncoin.

C’est à cette occasion qu’il croise la route de Marie. Marie la buveuse de whisky, la rigolote, la solitaire qui l’impressionne et l’intrigue tout autant. Marie qui croise la route d’Elsa et cherche à comprendre pourquoi et comment elle en est arrivé là.

Ces trois là ne devaient pas se rencontrer et pourtant ils avaient tout à vivre ensemble. Dans le triangle formé par les rues qui bordent leur quartier Il s’en passe des choses à la fois ordinaires et si peu ordinaires. Les silences, les douleurs, l’absence et la solitude, le manque et le chagrin, l’amitié et la confiance, ils devront tout apprendre, tout donner, accepter aussi de tout recevoir.

Un roman qui se lit d’une traite, une respiration, un vrai moment de bonheur simple. Et pourtant une intrigue qui présente des personnages aux caractères bien trempés, des personnalités fortes superbement présentées par l’autrice qui sait décrypter les sentiments, les silences, les peurs, l’abandon, comme sait le faire un médecin pas seulement des corps mais aussi des âmes. Je me suis régalée avec cette lecture optimiste et positive.

Catalogue éditeur : Albin-Michel

Dans le quartier du Montparnasse à Paris, Elsa, Marie et Guillaume se croisent sans le savoir. Si le jour, leur quotidien les éloigne, le soir, tous trois affrontent une même peur de la nuit. 

Elsa se réfugie dans le bus pour éviter la violence de la rue, Marie, qui vient de quitter Brest, multiplie les gardes à l’hôpital pour combler son vide sentimental, et Guillaume retarde la fermeture de son bar afin de fuir la solitude. 

C’est au détour d’un Lavomatic, d’un irish pub ou par le biais d’une annonce sur Leboncoin qu’ils finiront par se trouver. Mais parviendront-ils, ensemble, à aller jusqu’au bout de leur nuit ? À se reconstruire ?

Date de parution 01 avril 2022 / 19,90 € / 304 pages / EAN : 9782226470218

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s