L’ombre des pins, Cécile Dupuis, Valérian Guillaume

L’été, les vacances en famille et les premiers émois adolescents

Cette année encore, Pablo part en vacances avec ses parents. Révisions au programme, mais aussi plage et retrouvailles avec sa grand-mère dans cette maison où il revient chaque été. Mais avouons-le, quand on est adolescent, les parents et grands-parents paraissent bien vieux et démodés, et l’on a envie de bouger, danser, sortir. Pourtant, il faut réviser et le programme est dense, alors Pablo reste là pendant que ses parents vont retrouver leurs amis.

Enfin, ça c’est sans compter sur sa grand-mère bien plus moderne et jeune qu’il n’y paraît, et qui a bien compris que la jeunesse a autant besoin de liberté et de changement que de révisions pour s’épanouir.

Alors elle pousse Pablo à aller se baigner, se promener. Au village il rencontre Carla, une jeune fille qui ne quitte jamais son appareil photo. Tout est bon pour elle, clic, clic, son œil collé au viseur, elle est très occupée à prendre des photos. Mais heureusement pour lui, elle va avoir besoin de l’aide de Pablo pour venir à bout de celles qu’elle souhaite envoyer pour participer à un concours.

Peu à peu, une belle histoire se noue entre les deux adolescents, sous le regard complaisant et tendre d’une grand-mère comme on rêverait tous d’en avoir. Dans la chaleur de l’été, la grand-mère évoque des souvenirs anciens quand les jeunes s’en créent de nouveaux. Un beau regard sur le temps qui passe, la vie à se construire, sur ce temps particulièrement privilégié des vacances d’été, avec ses rencontres mais aussi avec les relations que l’on a avec sa famille, parents, grands-parents, toutes ces choses qui font que l’on devient ce que l’on est.

L’ombre des pins est un joli roman graphique tout en couleurs ocres et dorées comme le sable et la peau des adolescents sous le soleil d’été. Qui réveille les souvenirs de nos étés passés, bienveillant et nostalgique à souhait. J’aime toujours autant le format et le papier utilisé par cette nouvelle collection, Virages graphiques.

Catalogue éditeur : Virages graphiques

Pablo passe l’été dans la maison de sa grand-mère, en bord de mer. Il connaît les lieux par cœur : été après été, il s’y est amusé et y a grandi. Mais l’enfance s’éloigne et aujourd’hui, il faut penser à l’avenir. Ses parents partis, l’été va reprendre ses droits…

Et Pablo rencontre Carla : qui est cette fille qui ne semble appréhender le monde qu’à travers l’objectif de son appareil photo ? Que cherche-t-elle à capter de ce lieu et de ses habitants ? À l’ombre des pins, dans le temps suspendu des désirs camouflés et des désirs retenus, Carla et Pablo vont se découvrir. Un récit tendre et puissant qui invite à se fonde dans le regard contemplatif de deux adolescents, à partager leurs sentiments à la fois hésitants et terriblement puissants.

Date de parution: 28 septembre 2022 / Prix: 20€ / Pages: 112 / ISBN: 978-2-7436-5773-4

Publicité

2 réflexions sur “L’ombre des pins, Cécile Dupuis, Valérian Guillaume

    • Domi octobre 6, 2022 / 19:39

      Oui, c’est une nouvelle collection des éditions Rivages. J’aime bien le format en particulier. Et les différentes bd que j’ai lues étaient intéressantes.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s