Rencontre avec Danièle Festy pour « Mes 15 huiles essentielles » et « Ma Bible des huiles essentielles »

Domi_C_Lire_daniele_festy_8A l’invitation des éditions Le Duc.s et de pocket, j’ai eu le plaisir de rencontrer Danièle Festy  lors de la présentation du livre Mes 15 huiles essentielles édité par Pocket et à l’occasion de la réédition en série limitée et numérotée de Ma Bible des huiles essentielles par Le Duc.s. Car la première parution de ce précieux livre a 10 ans et il n’a pas pris une ride, bien au contraire.

Domi_C_Lire_daniele_festy_6Danièle Festy est ex pharmacien d’officine. Spécialiste en alimentation, phytothérapie, aromathérapie. Elle propose des consultations, rencontre ses lecteurs et continue à rédiger des ouvrages pratiques de santé destinés au grand public. Ses livres sont publiés chez Leduc.s éditionsOn peut également suivre tous ses conseils sur son blog.

Pourtant je suis néophyte en matière d’huiles essentielles, puisque je n’en utilise qu’en diffusion dans la maison de façon assez addictive d’ailleurs. De fait, l’aromathérapie est quelque chose de facile à utiliser, que l’on peut utiliser au quotidien et qui s’adresse à tout le monde. Pour ne pas se tromper, il faut donc suivre les conseils des spécialistes et acheter des produits de qualité. J’imagine pourtant que je me pose les questions que chacun peut se poser dans ces cas là : quel livre consulter, comment utiliser les huiles essentielles, et à qui sont elles conseillées ? Pour le site lecteurs.com, j’ai posé quelques questions à Danièle Festy, dont voici quelques extraits :

Comment êtes-vous venue à la médecine par les plantes, vous qui êtes au départ pharmacien ? Quel est votre parcours ? Une fois installée dans ma première pharmacie, j’ai très vite réalisé que la médecine et la pharmacie allopathiques étaient tout à fait insuffisantes. Elles traitent en urgence les maux, de manière identique pour tout le monde et sans s’occuper du terrain de chacun, des causes profondes des pathologies et entraînant souvent des effets secondaires fort désagréables. Et puis les circonstances ont fait que j’ai rencontré de nombreux papes de l’aromathérapie et de la phyto (Drs Valnet, Lapraz, Duraffour, Belaiche…) puis des professionnels passionnés et enseignant l’aromathérapie  (Dominique Baudoux) et voilà, je me suis orientée à fond vers ces thérapies tellement plus riches, plus personnalisées, plus fines.

Domi_C_Lire_daniele_festy_5Si vous ne deviez en choisir qu’une, laquelle préconiseriez-vous ? Sans doute celle de lavande vraie pour ses multiples propriétés cutanés et nerveuses et son extrêmement bonne tolérance.
Par quel livre commencer  pour débuter ? et plus spécialement pour les enfants ? Peut-être par Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles et Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles spécial enfants et Soigner ses enfants avec les huiles essentielles.
Quand on lit des conseils et qu’il y en a plusieurs indiqués pour un même problème, comment choisir la bonne formule ? On essaye la plus simple, si elle donne les résultats escomptés on s’en contente, sinon on teste la suivante. Et on finit par choisir celle qui convient le mieux au point de vue efficacité mais aussi celle que l’on préfère question fragrance. On doit toujours être en empathie avec nos huiles essentielles.

Nous avons été reçus dans un lieu vraiment très agréable Peonies. 81 Rue du Faubourg Saint-Denis. Entourés de fleurs et dans une belle atmosphère de sérénité, chacun est parti avec un livre, quelques fleurs, et des projets pour un meilleur équilibre de vie.

 

Publicités

Lagom, le juste équilibre. Niki Brantmark

Merci Harper Collins avec « Lagom ou le bienêtre à portée de tous »  de Niki Brantmark nous avons des clés pour tout ranger dans la maison… .

Domi_C_Lire_lagom_1Écrit par une londonienne installée en Suède avec sa famille depuis plus de dix ans, voilà un livre d’astuces, d’idées, de conseils qui nous fait changer notre façon de voir ces suédois qui ont envahi nos intérieurs avec leurs Ikea et krisprolls and co. Mais Lagom, le juste équilibre, c’est manifestement plutôt un art de vivre, que ce soit en famille, avec les enfants, c’est toujours proche de la nature et dans une simplicité apaisante et rassurante, cela semble être de façon plutôt innée chez les suédois.

Alors si on s’y mettait, ça nous ferait quel effet ?
Ouvrir ce livre est déjà un instant de sérénité, le graphisme de la couverture est simple et chaleureux, et simplement tourner les pages appelle au bien-être ! si si ! Car en fait, cette approche-là, il faut l’adapter et y prendre ce que l‘on veut, la vivre à sa façon, elle devient à la fois commune à tous et différentes chez chacun. Une bel art de vivre non ? une façon aussi d’apprécier chaque chose qui vous arrive, chaque instant, ce que la vie nous apporte, et d’en profiter pleinement au lieu de courir après toujours plus. Et ça, c’est quand même tellement évident qu’on se demande pourquoi on ne le met pas en pratique tous les jours.

Ce livre fourmille d’idées pratiques, sur le rangement, le vide à faire chez soi (mais non, pas forcément autour de soi, enfin pas encore…). De bonnes idées que j’aurai bien besoin d’appliquer, moi qui collectionne ou conserve tant de choses inutiles, pas vous ? Car on garde, au cas où, ça peut resservir, un jour, aux copains, aux enfants, au suivant.. ou jamais en fait. Et les placards, les pièces, débordent car ils ne sont pas extensibles.

Alors on aime, ces idées qui nous font réfléchir autrement. Cet art de vivre, que l’on peut voir, et mettre en pratique dans sa vie, puis en famille et autour de soi, des idées, des exercices, des conseils en cinq leçons, c’est court, simple et facile à mettre en pratique…aucune prise de tête, mais juste une envie de bien faire, de mieux-être.

Ensuite, il y a tout le côté pratique des exercices à faire en famille, avec les enfants, ou seul, pour utiliser ce que la nature nous apporte, pour capitaliser sur ce qu’on a déjà chez soi, pour ne pas perdre ni gaspiller.. cuisine, décoration, rangement.

Vous l’aurez compris, c’est un livre à poser là où vous aurez envie de l’ouvrir et de le consulter régulièrement, pour y piocher des idées, vous rassurer sur une action que vous avez prévu de faire, pour en feuilleter quelques pages en vous relaxant. A ne surtout pas ranger au fond d’une armoire normande ou dans un endroit où vous ne pourriez pas le retrouver rapidement, ce serait dommage !

💙💙💙

Quelques photos du lancement du livre en présence de Niki Brantmark dans la très jolie boutique NorDik rue Charlot dans le marais.


Catalogue éditeur : Harper Collins

Dans ce très joli livre, Niki Brantmark dévoile les secrets du lagom, cette philosophie suédoise qui signifie littéralement « juste ce qu’il faut ». S’inscrivant dans la tendance « slow » : slow food, slow fashion, slow design… se trouve en son cœur l’idée que l’on peut trouver l’équilibre, la juste mesure dans sa vie, sans faire des changements radicaux, et en sachant apprécier ce que l’on a déjà sans pour autant se priver.
Introduire le lagom dans son mode de vie signifie par exemple apprendre à désencombrer sa maison, à acheter « conscient », à s’octroyer un jour de… [suite]

 

La déclaration des droits de l’homme illustrée

La déclaration des droits de l'homme illustrée par CollectifQuelle excellente initiative ce petit livre de quelques cent pages qui nous remet en tête des évidences telles qu’on croit chaque jour qu’elles sont définitivement acquises, ancrées dans les mentalités et acceptées par nos sociétés dites modernes, et pourtant !

Pourtant nous en sommes loin, et ce texte, « La déclaration universelle des droits de l’homme », rédigé par les nations unies en 1948, (si longtemps, déjà !) nous remet les idées en place. Il énumère des évidences : égalité homme femmes, droit à la vie, droit à un pays, droit aux soins, à l’éducation et à la culture pour tous, à un salaire, droit aux loisirs et au repos, temps de travail, droit de vote, droit d’asile ! 30 articles pour ne rien oublier de ce qui rend une société civile vivable en bonne intelligence. Mais rappel également des devoirs qu’à un individu envers la société dans laquelle il a des droits, c’est certainement intéressant de le rappeler aussi !
Ce qui rend ce petit livre très attractif, ce sont bien évidement les illustrations très « parlantes » et très actuelles qui évoquent chacune à leur manière l’article auquel elles sont rattachées. Illustrateurs résolument modernes, originaux, qui devraient plaire aux lecteurs de tous âges. Une courte biographie de chacun est disponible dans le recueil.
Et un intéressant « aller plus loin » qui nous démontre que de tout temps, ces valeurs-là ont été partagées, diffusées, recherchées, mais que pourtant il est bien loin de temps où elles seront universellement appliquées.
Excellente initiative enfin, le format et le prix de cet ouvrage, qui permettront sans doute de le diffuser plus facilement, car il est à mettre dans toutes les poches, à lire, à partager, à échanger.

« L’admission de la femme à l’égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation ; elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain et ses chances de bonheur. » Stendhal, Rome, Naples, et Florence 1817

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : Éditions du Chêne

CONNAÎTRE SES DROITS, C’EST RÉSISTER ! « Ce livre est à mettre entre toutes les mains, il doit circuler en tous lieux, il est pour tous les âges. Il est notre bouclier contre la barbarie. Il est un outil pour lutter contre les idées qui font perdre à certains leur humanité. » Fabienne Kriegel, Directrice des Éditions du Chêne

ISBN : 2812314753 / Éditions du Chêne (2015) 96 pages 2,90€