Rentrée littéraire 2018

C’est la liste de mes envies, comme chaque année, mais aussi la page où l’on retrouve mes chroniques des romans de la rentre littéraire 2018.

Marie-Fleur Albecker, Et abattrai l’arrogance des tyrans (Aux Forges de Vulcain)

Jérôme Attal, 37, étoiles filantes (Robert-Laffont)

Franck Balandier, AOP (Castor Astral)

Julian Barnes, La seule histoire

Baptiste Beaulieu, Toutes les histoires d’amour du monde (Mazarine)

Inés Bayard, Le malheur du bas (Albin-Michel)

In kholi Jean Bofane, La belle de Casa (Actes-Sud)

Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur (Grasset)

Christophe Boltanski, Le guetteur (Stock)

Adrien Bosc, Capitaine (Stock)

Stefan Brijs, Taxi Curaçao (Héloïse d’Ormesson)

Camille Brunel, la guérilla des animaux (Alma)

Manu Causse, Oublier mon père (Denoël)

Bernard Chenez, Les mains dans les poches (Héloïse d’Ormesson)

Laurence Cossé, Nuit sur la neige (Gallimard)

Adeline Dieudonné, La vraie vie (L’Iconoclaste)

Hernan Diaz, Au loin (Delcourt littérature)

Clara Dupont-Monod, La révolte (Stock)

Blandine Fauré, Faune et flore du dedans (Arléa)

Jeremy Fel, Helena (Rivages)

Eric Fottorino, Dix-sept ans (Gallimard)

Émilie Frèche, Vivre ensemble (Stock)

Cathy Galliégue, Et boire ma vie jusqu’à l’oubli (Emmanuelle Collas)

Mark Greene, Federica Ber (Grasset)

Simonetta Gregio, Elsa, mon amour (Flammarion)

Stefan Hertmans, Le cœur converti (Gallimard)

Alain Jaspard, Pleurer de rivières (Héloïse d’Ormesson)

Shih-Li Kow, La somme de nos folies (Zulma)

Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi (Alma)

Pascal Manoukian, Le paradoxe d’Anderson (Seuil)

Hector Mathis, K.O. (Buchet-Chastel)

Eric Neuhoff, les polaroids (Du Rocher)

Charles Nemes, Une si brève arrière-saison

Jean-Baptiste Naudet, La blessure (l’Iconoclaste)

Amélie Nothomb, les prénoms épicènes (Albin-Michel)

Loulou Robert, Sujet inconnu (julliard)

Philippe Ségur, le chien Rouge (Buchet-Chastel)

Laurent Seksik, Un fils obéissant (Flammarion)

Lise Tremblay, l’habitude des bêtes (Delcourt littérature)

Lionel Trouilllot,  Ne m’appelle pas capitaine (Actes Sud)

Tim Willocks, La mort selon Turner (Sonatine)

Nathalie Yot, Le Nord du monde (la Contre Allée)

Publicités