Bandidos, Marc Fernandez

Nous l’avions dĂ©couvert en Espagne dans Mala Vida, puis suivi en AmĂ©rique du Sud dans Guerilla Social Club, Diego Martin, journaliste d’investigation est de retour Ă  Buenos Aires cette fois avec Bandidos, cet opus qui vient clore la trilogie hispanisante de Marc Fernandez.

Alors qu’à Paris le corps d’une femme est retrouvĂ© calcinĂ© et exĂ©cutĂ© d’étrange façon, un rapprochement est fait entre la victime et l’assassinat en AmĂ©rique du sud 20 ans auparavant d’Alex Rodrigo, son frĂšre. Alex, exĂ©cutĂ© pour avoir pris la photo de trop, celle qu’il ne fallait pas montrer, ce qui prouve une fois de plus si c’était nĂ©cessaire que la vie d’un journaliste d’investigation ne vaut parfois pas bien cher sous certaines latitudes, tant hier qu’aujourd’hui d’ailleurs ! Rapidement il est Ă©vident qu’aucun hasard ni coup du sort n’est Ă  chercher du cĂŽtĂ© de ces deux meurtres, mais bien au contraire il faut en Ă©tudier les similaritĂ©s, les rapprocher, pour tenter de comprendre.

C’est ce que va s’empresser de faire notre journaliste animateur d’émission radiophonique, en allant sur place, mĂȘme en sachant qu’il va y retrouver Isabel, celle qu’il Ă©vite depuis l’épilogue de Mala Vida. Alors que Diego vient d’arriver en Argentine, Rafael Roca, un de ses contacts qui connaissait Ă©galement le frĂšre assassinĂ©, va ĂȘtre lui aussi violemment attaquĂ© devant chez lui, puis disparaitre Ă  son tour. C’était un ami de longue date d’Alex, avec cette disparition, le mystĂšre s’épaissit et les ombres nausĂ©abondes s’approchent, il se pourrait bien que la police en place, les autoritĂ©s, et sans doute la mafia aient elles aussi des maniĂšres aux relents de dictature.

Diego, Isabel, Ana, et la police française tentent alors, malgrĂ© quelques bĂątons dans les roues,  de rĂ©soudre cette Ă©nigme
 pour le plus grand bonheur du lecteur qui se laisse prendre au piĂšge du rĂ©cit. Toujours bien Ă©tayĂ©s, les intrigues et les romans de Marc Fernandez nous donnent l’impression d’en savoir plus – ici avec le thĂšme abordĂ© de la libertĂ© d’expression par exemple – car il a les mots pour dire et sous couvert de romanesque, on sent la vĂ©racitĂ©, la connaissance, le travail derriĂšre le roman et sa trompeuse lĂ©gĂšretĂ©. Il me semble que l’on souhaiterait mĂȘme le voir approfondir un peu plus encore la rĂ©alitĂ© historique, tant ce qu’il Ă©voque nous intĂ©resse 


💙💙💙💙


A retrouver Ă©galement, mes avis sur les prĂ©cĂ©dents romans de Marc Fernandez  Mala Vida, Guerilla Social Club ainsi que la rencontre lors de la parution de Mala Vida.
Et parce que l’AmĂ©rique du Sud est un vrai sujet, et l’Argentine et la dictature, une mine inĂ©puisable de sujets de romans, lire aussi mes avis sur Aucune pierre ne brise la nuit, de FrĂ©dĂ©ric Couderc, ou encore Silencios, de Claudio Fava

Catalogue Ă©diteur : PrĂ©ludes

Le corps calcinĂ© d’une femme menottĂ©e, une balle dans la nuque, est retrouvĂ© dans un parc de Madrid. Diego Martin, journaliste radio d’investigation, connait la victime, rencontrĂ©e vingt ans auparavant… En Argentine. Jeune reporter Ă  l’Ă©poque, il avait couvert l’assassinat du frĂšre de la victime : Alex Rodrigo, photographe pour un grand hebdomadaire, tuĂ© selon le mĂȘme mode opĂ©ratoire.
Un meurtre identique Ă  des milliers de kilomĂštres de distance, Ă  deux dĂ©cennies d’Ă©cart. Il n’en faut pas plus au prĂ©sentateur d' »Ondes confidentielles » pour se lancer dans une enquĂȘte qui le mĂšnera Ă  Buenos Aires, oĂč il retrouvera une femme qu’il n’a jamais pu oublier…
Entre corruption politique, flics ripoux et groupes mafieux, ce voyage va faire ressurgir les fantĂŽmes du passĂ©. Car parfois, ceux qu’on croyait morts reviennent hanter ceux qui sont restĂ©s.

L’auteur de l’acclamĂ©  Mala Vida, finaliste du Prix des lectrices de Elle, et de Guerilla Social Club, revient avec un nouveau polar aussi trĂ©pidan que furieusement engagĂ©, Ă  l’arriĂšre-plan historique fascinant.

Prix : 15.90 € / Parution : 03/10/2018 / Format : 130 x 200 mm / Nombre de pages : 320 / EAN : 9782253107927

Publicités

Seule la nuit tombe dans ses bras, Philippe Annocque

Faire l’amour sans le faire, se rencontrer sans se connaitre, se voir sans se toucher, c’est la magie, ou le mystĂšre des rĂ©seaux sociaux, avec « Seule la nuit tombe dans ses bras Â»  Philippe Annocque explore ces rencontres d’un x.iĂšme type.

Herbert est prof et Ă©crivain, mais Hebert s’ennuie, il cherche sur le web la rencontre qui va changer sa vie
 Un jour, il croise Coline, et cette rencontre-lĂ  est une rĂ©vĂ©lation, l’amour, le sexe, l’échange, tout est possible, tout est permis, mais aucune rencontre rĂ©elle ne viendra cependant conclure cette belle parenthĂšse amoureuse, intime, amicale. Jusqu’à ce jour oĂč Herbert essaie de se souvenir de tous ces Ă©changes, ces mots, ces photos, lus et vus avec aviditĂ©, avec bonheur, aussi vite effacĂ©s que reçus d’ailleurs. Car l’amour, celui qui explose en vous, qui vous rend conquĂ©rant, sur de vous, heureux, est venu finalement aussi vite qu’il est reparti, l’amour vrai ou l’amour virtuel ? Seuls Herbert et Coline pourraient le dire, mais si fort, si intimement ressenti qu’il est au moins aussi vrai que celui qu’Herbert fait avec Marie, que Coline fait avec Jules.

L’auteur dĂ©cortique avec une grande justesse et aucun jugement cette l’intimitĂ©, ces Ă©lans des cƓurs, ces Ă©lans des corps rendus possible par la libertĂ© que crĂ©e la distance, l’inconnu, l’écran comme protection absolue, qui permet tout, puisqu’il n’y a rien Ă  juger, rien Ă  regretter
 Mais ces Ă©changes ont aussi des limites, l’amour sans le faire est-ce vraiment l’amour, et comment peut-il se nourrir de cet autre qu’il ne connait pas, dont il ne touchera jamais la peau, dont il ne sentira jamais le parfum, la chaleur.

Philippe Annocque explore les mĂ©andres des sentiments amoureux distendus par la distance et l’inconnu. Car qu’existe-t-il de plus Ă©trange que ces relations clandestines qui peuvent se tisser entre deux inconnus qu’un rĂ©seaux internet a rapprochĂ©s un soir, une nuit, et qui se racontent toute une vie, des envies, de sentiments, des impulsions, qu’ils n’oseraient dire Ă  personne, en tout cas Ă  personne qui serait en chair et en vrai devant eux. La libertĂ© qu’implique la distance, le sexe cru, les geste, les mots, les images, que l’on projette sur cet Ă©cran qui serait comme un paravent derriĂšre lequel on ne risque rien, mĂȘme pas Ă  se rĂ©vĂ©ler, se dĂ©voiler, au plus profond, au plus secret, mais au plus virtuel aussi peut-ĂȘtre ?
 Comme Ă  l’abri d’une armure qui vous protĂšge, vous cache et libĂšre vos pulsions plus surement que n’importe quelle rĂ©volution ?

J’ai trouvĂ© dans ce roman un grand rĂ©alisme et une vĂ©ritable image de notre sociĂ©tĂ© d’écrans et de relation factices et protĂ©gĂ©e.. aucun risque n’est pris ni par l’une, ni par l’autre partie, tant que la rencontre n’est pas avĂ©rĂ©e. J’ai aimĂ© suivre et dĂ©couvrir les mĂ©andres de cette relation Ă©pistolaire d’un nouveau genre, moderne et froide finalement
 Allez, rien ne vaut la vie en vrai , non ?

💙💙💙💙

Catalogue Ă©diteur : Quidam

Coucher par Ă©crit, est-ce que c’est tromper ? pourrait Ă©crire Herbert puisqu’il est Ă©crivain. Car Herbert ne couche pas avec Coline,qui ne couche pas avec Herbert. Facebook est l’univers parallĂšle oĂč se joue l’aventure de leurs doubles virtuels, qui ressemble Ă  une histoire de fesses ou Ă  une histoire d’amour, comment savoir dans un monde oĂč apparemment rien n’est grave. A moins que les mots eux-mĂȘmes ne puissent donner corps Ă  leur Ă©treinte imaginaire


Pas bien sĂ»r d’ĂȘtre un, dubitatif quant Ă  la mention« Du mĂȘme auteur Â» qui commence Ă  accompagner ses livres, Philippe Annocque rĂ©pond cependant quand on l’appelle par son nom, par souci de commoditĂ©. Ses papiers le disent nĂ© en 1963, il veut bien les croire. D’origines variĂ©es, animĂ© de passions diverses et hĂ©tĂ©roclites, il Ă©crit des livres qui lui ressemblent sans pour autant se ressembler entre eux : disparates et convergents, nĂ©s de la question de l’identitĂ©. Il est l’auteur chez Quidam de Liquide (2009), Monsieur le Comte au pied de la lettre(2010), RIEN — qu’une affaire de regard(2014) et Pas Liev (2015) et de Elise et Lise (2017).

152 pages 16 € / aoĂ»t 2018 / 140 x 210mm / ISBN : 9782374910857

Le fil de l’Histoire racontĂ© par Ariane et Nino, Sylvain Savoia et Fabrice Erre

Comment motiver les enfants pour apprendre de façon ludique ? Avec Nino et Ariane, frĂšre et sƓur auxquels ils peuvent s’identifier, et par le biais de petites histoires pour retracer l’Histoire.

Dans chaque tome, Ariane, la grande sƓur, part d’un Ă©lĂ©ment dĂ©couvert par son petit frĂšre Nino pour lui expliquer un phĂ©nomĂšne particulier.

Une dent de Nino, Ă  mettre sous l’oreiller ou Ă  cacher dans la terre du jardin, et ce sera La dĂ©couverte des dinosaures, une rĂ©volution archĂ©ologique.

Des Ɠufs de pĂąques dans le jardin, et ce sera L’or noir, la conquĂȘte du pĂ©trole, bon, lĂ , un peu tirĂ© par les cheveux peut-ĂȘtre, mais le fait que la ressource ne soit pas inĂ©puisable est bien vĂ©ridique pourtant.

Le ballon qui passe par-dessus la haie du jardin, pas aussi haute que La grande muraille de Chine, les remparts d’un empire ! Et voilĂ  Ariane qui part dans des explications, scientifiques mais pas trop, imagĂ©es, constructives et amenant un vĂ©ritable dialogue fait de questions/rĂ©ponses.

Enfin, Nino a peur de nager, Ariane lui conseille de venir sur son bateau, et la voilà partie avec Les Vikings, marchands et pirates 


L’ensemble de la collection est d’un petit format, trĂšs pratique et trĂšs agrĂ©able Ă  consulter. Une couverture cartonnĂ©e donne un bel aspect Ă  ces petites bandes dessinĂ©es. BD ? Pas seulement, car en fin de chaque tome des explications et un  fil chronologique permettent de mieux comprendre ce qui vient d’ĂȘtre dit, en donnant aux enfants des rĂ©fĂ©rences scientifiques ou historiques, pour arriver Ă  se situer dans le fil de l’Histoire.

💙💙💙💙 Dessins de Sylvain Savoia et Textes de Fabrice Erre

Catalogue Ă©diteur : Éditions Dupuis

L’apprentissage de l’Histoire en bande dessinĂ©e dans une petite encyclopĂ©die Ă  collectionner.
Une nouvelle façon claire et vivante d’apprendre l’Histoire grĂące Ă  la narration dialoguĂ©e et aux deux hĂ©ros auxquels on s’identifie.
Le systĂšme narratif permet de clairement distinguer les Ă©lĂ©ments historiques. On apprend des choses vraies !  En partant du rĂ©el d’aujourd’hui pour amener un sujet historique, ces livres permettent aux enfants de se sentir concernĂ©s par l’Histoire.
Motiver la curiositĂ© des enfants pour l’Histoire grĂące aux hĂ©ros attachants auxquels ils s’identifieront.

Age du lectorat : 6+ / Album cartonné / 48 pages en couleurs / Hauteur : 172 mm / Largeur : 135 mm / PVP : 5.90EUR

L’or noir : Parution le 07/09/2018 / ISBN : 9782390340058
La Grande Muraille de Chine : Parution le 07/09/2018 / ISBN: 9782390340133
Les Vikings : Parution le 02/11/2018 / ISBN: 9782390340423
La dĂ©couverte des dinosaures : Parution le 02/11/2018 / ISBN: 9782390340089

Sommeil blanc. Emelie Schepp

La nouvelle reine du polar scandinave, Emelie Schepp revient avec « Sommeil Blanc » le deuxiĂšme tome de sa trilogie, et entraine ses lecteurs sur les traces de Jana, son enquĂȘtrice de choc.

J’ai eu le plaisir de rencontrer l’auteur suĂ©doise Emelie Schepp lors de sa venue Ă  Paris pour la parution du premier opus de sa sĂ©rie, puis de nouveau lors de la parution de Sommeil Blanc au printemps. Comme tous ses lecteurs, j’ai dĂ©couvert son hĂ©roĂŻne Jana Berzelius dans MarquĂ©e Ă  vie, et j’ai retrouvĂ© avec plaisir la belle et froide procureur au passĂ© trouble, toujours autant aurĂ©olĂ©e de mystĂšre.

Le corps d’une mule vient d’ĂȘtre dĂ©couvert sans vie dans un train reliant Stockholm Ă  Copenhague, soulevant de nombreuses interrogations. C’est apparemment une jeune ThaĂŻlandaise, mais d’oĂč vient elle vraiment ? Qui est-elle ? Était-elle seule ?  Car il semble qu’elle a voyagĂ© avec une seconde jeune femme. La dĂ©couverte d’un deuxiĂšme corps, celui d’un toxico notoire, Ă©veille de bien plus profonds soupçons
 et Jana entre en scĂšne, toujours poursuivie par les fantĂŽmes de son enfance, par les rĂ©miniscences de ces moments dont elle ne sait pourtant rien. Pourtant le voile se lĂšve sur une partie du mystĂšre, des noms apparaissent, on recherche l’identitĂ© du Vieux, on retrouve un certain Danilo, l’ennemi intime de Jana. Et l’on se demande comment elle va rĂ©ussir Ă  mener cette enquĂȘte sans ĂȘtre trop impliquĂ©e. Comment peut-elle se sortir de lĂ  sans risquer sa carriĂšre ? Et qui est le commanditaire de ce sombre trafic, apparemment proche du cercle des relations de Jana.

Emelie Schepp nous entraine Ă  la suite de Jana et de l’équipe d’enquĂȘteurs que nous avions dĂ©couverts dans le premier tome, en choisissant un thĂšme actuel, celui des mules et du triste sort qui leur est parfois dĂ©volu. Comme elle l’évoque lors de la rencontre, pour ce roman Ă©galement, un long travail de recherche et des contacts aussi bien dans le milieu de la police que dans celui de la santĂ© lui ont permis de prĂ©senter les faits de maniĂšre Ă  la fois romanesque et rĂ©aliste.

Son intrigue se tisse, s’intensifie, et nous rĂȘvons dĂ©jĂ  de savoir comment Jana va s’en sortir, et quels dĂ©mons devra-t-elle affronter dans le prochain opus ?

💙💙💙💙

Vous  souhaitez en savoir un peu plus ? Retrouvez Ă©galement mon avis sur MarquĂ© Ă  vie ici. Et la rencontre avec Emelie Schepp.

Catalogue Ă©diteur : HarperCollins

Une deuxiĂšme enquĂȘte de Jana Berzelius.
Quand une jeune ThaĂŻlandaise utilisĂ©e pour faire passer de la drogue est retrouvĂ©e morte des suites d’une overdose, tous les indices tendent Ă  prouver qu’un certain « Danilo » est liĂ© Ă  l’affaire. Un ennemi personnel que Jana Berzelius a bien l’intention de faire disparaitre. Ancien frĂšre d’armes, il en sait trop sur son enfance sordide. En parallĂšle, l’équipe de Jana se concentre sur la recherche d’un magnat de la drogue qu’on dit d’une intelligence hors du commun. Tout en brĂ»lant de connaitre son identitĂ©, Berzelius doit aussi veiller Ă  ce que Danilo ne dĂ©voile pas… la sienne.

NĂ©e en SuĂšde, Ă  Motala, Emelie Schepp appartient Ă  la nouvelle gĂ©nĂ©ration d’écrivains nordiques, celle qui a succĂ©dĂ© Ă  des auteurs mondialement connus, comme Stieg Larsson. AprĂšs avoir remportĂ© un prix d’Art dramatique et travaillĂ© dans la publicitĂ©, Schepp fait des dĂ©buts trĂšs remarquĂ©s avec MarquĂ©e Ă  vie, le premier volume de sa sĂ©rie « Jana Berzelius Â». DĂ©jĂ  vendue dans 27 pays Ă  ce jour, cette trilogie a conquis 200 000 lecteurs rien qu’en SuĂšde.

Paru le 10 janvier 2018 / Harper Collins Noir N°15 / 400 pages / EAN 9791033900764

Les PolaroĂŻds. Eric Neuhoff

Avec Les PolaroĂŻds, Eric Neuhoff nous offre un recueil de nouvelles comme on aime, nostalgique Ă  souhait.

Vous vous souvenez vous aussi de ces polaroids que l’on prenait, que l’on s’échangeait,  puis que l’on conservait, lors de rencontres de familles, de fĂȘtes, de soirĂ©es, de vacances
 Photos Ă©phĂ©mĂšres vite oubliĂ©es, aux couleurs qui passent en nous rappelant qu’hier est dĂ©jĂ  loin ? En lisant ces dix-sept nouvelles d’Éric Neuhoff j’ai eu l’impression de plonger dans quelque boite Ă  souvenir un peu dĂ©suĂšte, oubliĂ©e, fanĂ©e


Il a l’art de faire revivre par ses mots et ses Ă©motions ceux qui ne sont plus, de faire disparaitre ceux qui sont toujours lĂ , d’une Jean Seberg toujours belle et secrĂšte Ă  un Patrick Dewaere en acteur vieillissant sur le retour, mais aussi de nous permettre de nous glisser du cĂŽtĂ© de Hyannis Port pour assister Ă  une rencontre improbable entre Jacky, John et Salinger
 Il nous parle de villes et de rencontres, de Toulouse la rose Ă  Paris oĂč tout va si vite, de personnages rĂ©els ou inventĂ©s, d’émotions, de joies ou de peines, de la vie


 Ces souvenirs qui Ă©maillent ces pages sont personnels peut-ĂȘtre, familiaux sans doute, inventĂ©s qui sait, mais tellement probables, tellement intimes, tellement les miens, les tiens, les nĂŽtres que je me les suis appropriĂ©s sans difficultĂ©. J’ai aimĂ© tourner ces pages qui m’ont ramenĂ©e quelques dĂ©cennies en arriĂšre avec un grand plaisir, une nostalgie et une tendresse certaines.

💙💙💙💙

Catalogue Ă©diteur : Ă©ditions du Rocher

Chez Éric Neuhoff, la vie ressemble Ă  une dolce vita permanente : hĂŽtels, plages et gins pamplemousse dĂ©gustĂ©s les pieds dans le sable. Mais la mĂ©lancolie et l’ironie ne sont jamais loin. Dans Les PolaroĂŻds,son premier recueil de nouvelles, tout est imaginable. Jean Seberg et Patrick Dewaere sont toujours vivants. Un jeune homme, de retour dans la ville de son adolescence, s’ennuie. Jackie Kennedy et J. D. Salinger passent une journĂ©e ensemble. À Canet-Plage, les villas en bord de mer sont le thĂ©Ăątre de drames intimes. Les filles se prĂ©nomment Maud, ChloĂ© ou RaphaĂ«lle. Elles sont snobs,bronzĂ©es, parfois menteuses. Faut-il prĂ©fĂ©rer l’Irlande ou la Costa Brava pour fuguer en leur compagnie ? Sur la route de Saint-Tropez Ă  Paris, l’esprit divague Ă  grande vitesse. Et, en sourdine, la petite musique du cƓur se fait entendre.

Journaliste au Figaro et au Masque et la Plume, Éric Neuhoff a publiĂ© une vingtaine d’ouvrages dont La Petite Française (prix InteralliĂ© 1997), Un bien fou (Grand Prix du roman de l’AcadĂ©mie française 2001) et Costa Brava (prix Lipp-Cazes2017).

Date de parution : 03.10.2018 / EAN : 9782268100944 / Nombre de pages : 176 / Prix : 16€


Cher Zoo, le livre pop-up de Rod Campbell

Une découverte pour les enfants à partir de 3 ans, Cher Zoo, le livre pop-up de Rod Campbell, des éditions leduc.s jeunesse.

Domi_C_Lire_cher_zoo_rod_campbellProposer Ă  un petit lecteur de devenir le hĂ©ros de ce livre pop-up, d’ĂȘtre cet enfant qui a Ă©crit au zoo pour qu’ils lui envoient un animal
 Et dĂ©couvrir ensemble ce qu’il a reçu, d’abord essayer de deviner puis soulever les rabats et voir ce qui s’y cache.

Un animal trĂšs trĂšs lourd
 Un animal trĂšs trĂšs grand
 Un animal trĂšs trĂšs fĂ©roce
 Un animal… impossible Ă  garder !

Et de page en page, dĂ©couvrir les animaux emblĂ©matiques que l’on retrouve dans tous les zoos du monde, que les enfants aiment tant et dont parfois ils ont peur. Jusqu’au moment parfait oĂč arrive l’animal dont chacun rĂȘve.

VoilĂ  un livre pour les petits bien rythmĂ©, scandĂ© par la rĂ©pĂ©tition des questions, puis la dĂ©couverte de l’animal. Le graphisme est plaisant, avec ces caches Ă  soulever pour voir si on avait bien imaginĂ© ensemble de quel animal il s’agit, Ă  lire comme un jeu de devinettes pour passer un bon moment de lecture partagĂ©e…

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : Leduc.s Jeunesse
SoulĂšve les rabats et dĂ©couvre ce que le zoo t’a envoyĂ© : peut-ĂȘtre l’animal dont tu rĂȘves !
Une magnifique version POP-UP du classique de Rod Campbell.

Traduit de l’anglais par Alice Bercker
Album Jeunesse dÚs 3 ans /  16 pages / 14 euros / Publication : 22 mai 2018 / EAN13 (Livre papier) : 9791028509842

Les poulets guerriers, Catherine Zarcate et Élodie Blandras

Quand une auteur et une illustratrice dĂ©tournent un conte africain pour le plus grand bonheur des enfants, des parents et des grands-parents qui leur lisent l’histoire ou l’écoutent avec eux !

Domi_C_Lire_les_poulets_guerriers_syrosQuand les adolescents poulets veulent ĂȘtre les plus forts, ils partent  sur le sentier de la guerre, dĂ©corĂ©s de peintures de guerre, en vĂ©ritables conquĂ©rants MasaĂŻ. Et ils laissent au village le tout petit qui pourtant, comme tous les enfants, veut suivre les grands.

Alors bien sĂ»r tout ne se passe pas comme prĂ©vu, et les grands devront bien se rendre Ă  l’évidence, dans la vie, on a toujours besoin d’un plus petit que soi. DĂ©dain des plus grands pour les plus jeunes, entraide, solidaritĂ©, respect, voilĂ  des notions Ă  faire comprendre aux plus petits, et voilĂ  une façon originale et poĂ©tique de le faire.

Le graphisme est trĂšs colorĂ©, rythmĂ© de couleurs chatoyantes, de personnages aux dimensions intĂ©ressantes qui les placent bien dans le paysage du conte,  et ce texte est comme un chant guerrier, Ă  scander, Ă  entonner avec les petits ! Et le CD ou le MP3 Ă  tĂ©lĂ©charger permettent d’Ă©couter l’histoire avec les enfants.

Domi_C_Lire_les_poulets_guerriers_syros_2Nous sommes les poulets guerriers !
Yé, yé !!!
Nous chassons les chats !
Nous tuons les chats !
Nous mangeons les chats !
Yé !

💙💙💙💙


Catalogue éditeur : Syros

Un conte africain tendre et malicieux, racontĂ© avec l’humour de Catherine Zarcate.
Pour les 5, 6 ans.
Il Ă©tait une fois, dans un village, en Afrique, des poulets adolescents. Ils ont dĂ©cidĂ© de partir sur le sentier de la guerre ! Ils se sont fait des peintures de guerre, ont coiffĂ© leur crĂȘte en crĂȘte avec du gel, ont bombĂ© le torse et ont traversĂ© le village en file indienne. Un petit poussin les voit et crie : « Je peux venir avec vous, s’il vous plaĂźt ? Je peux venir avec vous ? »

Illustratrice : Élodie Balandras. DiplĂŽmĂ©e de l’école Émile Cohl en 2003, Élodie s’installe en free-lance en 2004, oĂč elle oscille entre le graphisme et l’illustration, avec la mĂȘme envie de mieux rĂ©pondre Ă  la demande et d’aller plus loin dans son dessin
 La presse, l’édition jeunesse, et la publicitĂ© sont ses domaines de prĂ©dilection, essentiellement en rĂ©gion RhĂŽne-Alpes oĂč elle s’est installĂ©e, mais aussi Paris, Londres GenĂšve et Lausanne… Chaque commande est une « excuse » de plus pour essayer un nouvel outil, papier, ou technique !

Auteur : Catherine Zarcate. Professionnelle dĂšs 1979, Catherine ZARCATE fait partie des conteurs de la « premiĂšre gĂ©nĂ©ration » qui ont initiĂ© le renouveau du conte en France. Improvisatrice infatigable, elle s’enrichit auprĂšs de chanteurs et danseurs contemporains et conte des nuits entiĂšres, jamais avec les mĂȘmes mots. Femme prĂ©sente Ă  son monde, elle crĂ©e une parole contemporaine. Sensible Ă  la profondeur humaine, elle interroge notre relation Ă  la nature et s’ouvre aux mythes.  Son choix essentiel : unir dans chaque rĂ©cit profondeur et humour.

Date de publication : 10/08/2011 / ISBN : 9782748511093 /Prix : 9,49 €