Toni tout court, Shane Haddad

Toni, ses vingts ans, le foot, la vie


Ah, Tonitonitoni, ses cheveux, ses vingt ans. Toni et le foot qu’elle va aller voir une fois de plus au stade pour y retrouver son père, passionné comme elle.
Toni fille ou Toni garçon? Ah mon chéri, comme lui dit si souvent sa mère.

Toni dans le métro, Toni dans la rue, Toni et le regard des hommes, l’envie de vomir ses tripes et peut-être cette insulte reçue en plein cœur la veille et aujourd’hui à nouveau.
Toni qui vomi encore et encore, Tonitonitoni qui doit affronter les microbes, la saleté, la puanteur du métro, des toilettes, de la rue.
Toni et sa main blessée, ce sang qui coule, ces regards inconnus posés sur elle.

Un court roman rythmé, sec, aux phrases brèves, aux expressions répétitives qui donnent le tempo de cette vie dans la fleur de l’âge, de cet étrange jour d’anniversaire, ce chemin jusqu’au stade, vers l’équipe de foot, vers le père qui sera là. Il y a autant de révolte que d’interrogations dans cette journée hors du temps, dans la vie de cette jeune femme singulière qui se cherche.
Tantôt écrit à la troisième personne, tantôt à la première personne, le lecteur regarde Toni, puis est Toni. Si l’effet stylistique est voulu il est parfois difficile à suivre. Malgré tout, Toni tout court est un premier roman prometteur.

Roman lu dans le cadre de ma participation au jury du Prix de la Vocation 2021

Catalogue éditeur : P.O.L

« Aujourd’hui, Toni a vingt ans. Elle se regarde dans la glace. J’ai vingt ans. Elle n’a pas l’impression d’avoir vingt ans. C’est son anniversaire et c’est jour de match. »

C’est l’histoire de Toni. Elle se lève un matin, s’habille, déjeune, ferme la porte et s’en va pour la journée. La journée de son anniversaire et d’un match de foot. Le match de son équipe, la sienne, celle qu’elle aime, qu’elle suit, celle à laquelle elle pense à chaque moment de son errance quotidienne. Lire la suite

janvier 2021 / 160 pages, 17 € / ISBN : 978-2-8180-5219-8

Le loup en slip. Lupano. Itoïz. Cauuet

Vous avez aimé « Les vieux Fourneaux ? Vous aimerez sans doute embarquer les plus petits dans l’aventure avec  « Le loup en slip » !

Domi_C_Lire_le_loup_en_slipSi comme moi vous avez déjà dévoré les  Vieux Fourneaux, alors vous avez suivi les péripéties de Sophie. Elle a monté un théâtre pour distraire les enfants. Eh bien le voilà ce spectacle, décalé, original et rempli de bon sens…

Au-dessus de la forêt, le loup pousse souvent un cri qui glace d’effroi tous les habitants de cette forêt. Et d’ailleurs, quand il descend se chercher à manger, plus personne ne traine ses guêtres par-là, on range tous les abatis, on se planque, et le commerce est florissant qui promet tous les pièges, toutes les armes et les outils pour combattre le méchant loup garou aux dents longues et acérées et au poil hirsute !

Oui, mais voilà un beau jour le loup sort de la forêt et personne ne le reconnait ! … Le loup ? Ce n’est pas lui, pas possible, personne n’a peur de cet animal là, c’est étrange. Car enfin, tout le monde le sait, une fois que le loup est … en slip, eh bien, qui a peur de lui ?

Il est surtout intéressant d’accompagner à la lecture les plus jeunes auxquels cette BD est destinée. Car bien évidement nous cherchons le sens caché sous ce loup en slip… Et si l’on pouvait transformer les choses qui font peur, leur donner un autre sens, une autre image, et pouvoir enfin vaincre ses peurs, ses phobies, ses angoisses…. Et s’il y avait également une morale à cette histoire car en fait cela en arrange bien certains que les autres aient peur, on en profite, on monte commerce, on s’agite, on marchande, on s’enrichit parfois, on accuse les autres aussi, un bouc émissaire c’est tellement facile, et cela sert les intérêts de quelques-uns au détriment de beaucoup d’autres.

Alors avouons-le, c’est trop vite lu, plutôt charmant et on aime toujours autant l’humour un peu grinçant et déjanté de cette belle équipe, Wilfrid Lupano et Paul Cauuet, secondés ici par Mayana Itoïz.

Retrouvez Les vieux Fourneaux

 


Catalogue éditeur : Dargaud

Le loup terrorise la forêt et ses habitants qui vivent continuellement dans la peur de se faire croquer les fesses. Jusqu’au jour où le loup descend dans la forêt… Méconnaissable ! Le loup ne fait plus peur du tout, il n’a plus le regard fou ni les poils dressés ! Mais comment vivre sans la peur, quand la peur est devenue l’unique moteur ?

36 pages / Format : 225×298 / EAN : 9782505067207