Amazonia, carnet de voyage

Voyageur immobile ou amoureux du Brésil, ce livre est pour chacun de nous !

« Nous pensons que Yushibu le grand Esprit continuera à protéger cette forêt et les êtres qui y vivent, tels que l’eau et les plantes médicinales. Et nous pensons que grâce à lui nous pourrons ressusciter de nombreuses vies, de nombreux arbres. Car les arbres ont un esprit au même titre que les humains. Ils ont une vie… Et les couper revient à la leur enlever. »

A l’heure où les incendies de forêt, les inondations, les catastrophes climatiques, mais aussi les incendies de la forêt amazonienne font rage partout dans le monde, cet ouvrage est un pavé jeté à nos consciences endormies, pour nous rappeler tout ce qu’il faut encore et toujours protéger. Rien n’est gagné, l’écologie n’est pas seulement un groupe candidat à diverses élections, ou un mot lancé en l’air pour faire joli dans le paysage germanopratin, l’écologie est au contraire plus que jamais une dimension à prendre en compte chaque jour, par chacun de nous.

Voyage au pays des indiens Huni Kuin.. Paysages, habitat, cuisine, traditions, artisanat, culture, spiritualité, peintures corporelles traditionnelles à la façon de tatouages, la rencontre avec les indiens natifs charismatiques et pour certains ardents défenseurs de leur propre cause est diverse, émouvante, surprenante aussi parfois.

On y découvre tout ce qui fait la vie de ces indiens. Rite initiatique, comme l’usage de teindre ses dents d’un noir brillant pour les fêtes et les rituels chamanisme, médecine sacrée et naturelle, connaissance de la forêt qui soigne et de ses plantes médecine, spiritualité et croyances animistes séculaires.

Ce superbe moment de lecture questionne notre relation à la terre, à la forêt, à notre planète. Car si les incendies et la déforestation, véritable génocide des indiens et de la faune en place, continuent au rythme auquel nous assistons ces dernières années, poussé par un président Bolsonaro climato-sceptique qui laisse faire, non seulement la forêt amazonienne et ses indiens sont en danger, mais la terre dans sa globalité risque de perdre un équilibre écologique indispensable à la survie de l’humanité.

Un beau livre carnet de voyage par Valérie Aboulker, Stéphanie de Bussierre et Emmanuel Gazeau

Les dessins et les couleurs somptueuses de Valérie Aboulker, le vert dans toute sa splendeur – y compris sur la tranche du livre et pour sa couverture- montrent bien ce qui attend le lecteur impatient. À cela se joignent les photos d’Emmanuel Gazeau et les textes de Stéphanie de Bussierre, infatigable voyageuse, dénicheuse d’auteurs aussi passionnés qu’elle et gardienne elle aussi de cette forêt amazonienne en danger. Stéphanie est également éditrice.

Dans cette maison d’éditions, on ne manquera pas le très beau livre de Simon, carnets de Chine

Catalogue éditeur : Akinomé

Juillet 2018, une dessinatrice, un photographe et une géographe embarquent pour un séjour exceptionnel chez les Indiens Huni Kuin. Et le programme fut dense : peintures corporelles mais aussi marchés d’artisanat ou encore tir à l’arc ou découverte des plantes qui guérissent. Par ailleurs, ce livre rend surtout un hommage appuyé à la Forêt.
En premier lieu, aux pajés, les savants ceux qui connaissent les traditions et les médecines ancestrales. Et il rend également hommage aux peuples indigènes eux-mêmes qui luttent en tant que « gardiens de la Forêt ».

Amazonia est le premier Carnet de voyage sur l’ethnie Kaxinawá (ou Huni Kuin). Ces Amérindiens vivent des deux côtés de la frontière, entre Brésil et Pérou. Ainsi, parmi ces villages qui longent les rivières Purus, Tarauacá ou Muru se trouve Igarapé do Caucho. Là où les auteurs ont demeuré auprès des Indiens.

Auteures : Stéphanie de Bussierre, Valérie Aboulker
Photos : Emmanuel Gazeau
ISBN : 979-10-96405-21-3 / Paru le 08/11/2019 / Prix : 32,00€

Voyages d’encre. Carnets de Chine, 2005-2013. Simon

« Voyages d’encre. Carnets de Chine, 2005-2013 » de Simon  est une merveille pour les amoureux de la Chine, de l’art, des beaux livres.

domiclire_voyage_d_encre_simon_1

Comme l’écrit Simon, Dessiner, c’est vivre intensément_ immobile. En parcourant ce beau livre, nous aussi, simple lecteurs, allons vivre intensément et cependant rester immobiles !
D’abord grâce à son grand format qui le rend particulièrement lisible et agréable à feuilleter. C’est exactement le livre que l’on garde près de soi, sur sa table de salon, pour le découvrir encore et encore un peu plus chaque jour.

Ensuite, des croquis, des dessins, font vivre sous nos yeux des paysages, des montagnes et des  campagnes, des villes, mais également des personnages, des femmes, des enfants, des hommes, des travailleurs du quotidien, on y trouve aussi des animaux, des oiseaux, des cimetières, des temples,  des fêtes, l’eau qui jaillit ou celle qui ruisselle, tout ce qui fait la vie en somme. De l’idée que l’on se fait de la magnificence de l’Empire du Milieu, à l’image de la Chine d’aujourd’hui où même les immeubles et la ville ont une personnalité que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, le lecteur voyage de découverte en découverte.

Enfin, les dessins magnifiques alternent avec des poèmes, des carnets de route, des textes, parfois manuscrits directement tracés sur les dessins du carnet de voyage, dans des tonalités de gris ou beiges, ou en couleurs, dans des teintes qui invitent au voyage, qui transportent vers cet ailleurs que l’on rêve de parcourir dans les pas de Simon, artiste et poète, artiste et écrivain, artiste et avant tout humain.

Je vous invite à découvrir d’urgence ce Voyages d’encre. Carnets de Chine, 2005-2013 de Simon, vous serez enchantés et rasséréné par tant de beauté. Ensuite, vous pourrez fermer ce livre, et penser : sérénité, harmonie, partage, voyage.

Et n’oubliez pas d’aller faire un tour sur le blog de Céline Arthémiss


Catalogue éditeur : éditions Akinomé

Une œuvre unique, réalisée et écrite par Simon entre 2005 et 2013.
Une aventure graphique et humaine à travers toute la Chine rassemblée dans un livre d’art.
À partir d’une œuvre originale constituée d’une trentaine de carnets de voyage (dont 7 grands formats 32 x 42 cm), une sélection des plus belles doubles pages est présentée et mise en scène, accompagnée d’un récit épique, nourri d’anecdotes et plein d’humour.

Collection : Carnets de voyage / ISBN : 978-2-7466-8374-7 / Prix : 49,00 € / 240 pages / Format : 29 cm x 36 cm / Cartonné

Voyages d’encre, carnets de Chine 2005-2013 a obtenu le Grand Prix de la Fondation d’Entreprise Michelin au Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2015, ainsi que le Prix Pierre Loti.

Livre à commander chez l’éditeur ou à la Librairie le Phoenix