Ce matin-là, Gaëlle Josse

Trouver les mots justes pour dire l’effondrement, la renaissance

Que ce passe-t-il dans la tête de Clara ce matin-là ? Une voiture qui ne démarre pas, le sentiment de ne pas y arriver, une angoisse qui la submerge, et la voilà effondrée, bloquée, vacillante.

Clara vient d’avoir une promotion dans la société de crédit dans laquelle elle est une employée compétente, efficace qui prend son métier à cœur. Mais un jour elle regarde ses clients différemment, entend les non-dits, comprend que la froideur et l’intransigeance exigés dans ce métier ne lui correspondent plus. Et pour ne rien arranger, sa nouvelle chef est insupportable, exigeante, stressante.

Les souvenirs affluent. L’AVC de son père, les rêves de voyage et d’exercer une profession à l’étranger qu’elle a laissé s’envoler pour rester auprès de ses parents à ce moment-là. Son métier qu’elle exerce brillamment mais qui au fond ne lui correspond pas. Son amoureux Thomas avec qui la vie est belle, mais qui peu à peu s’éloigne, ne la comprend plus.

Et Clara qui vacille, se retrouve seule, avec son chagrin, sa solitude, son incapacité à avancer dans cette vie si stressante dont elle ne veut plus. Clara en arrêt de travail, incapable de revenir à sa vie d’avant. Clara s’interroge sur ses désirs, ses envies, ses projets de vie.

Une fois de plus, Gaëlle Josse pose les mots qu’il faut sur les sentiments, sur le burn-out, sur le quotidien ordinaire qui peut pourtant s’avérer si difficile. Les sentiments, les hésitations, les douleurs sont appréhendés avec justesse et prennent vie devant nous. Nous sommes alors les spectateurs engagés de cette vie qui se brise pour mieux se reconstruire. C’est ciselé, minutieux, précis et juste à la fois dans la banalité du quotidien et dans la difficulté de se sortir de moments aussi difficiles, tout est à la fois réaliste et terriblement émouvant

Catalogue éditeur : Notabilia éditions Noir sur Blanc

Un matin, tout lâche pour Clara, jeune femme compétente, efficace, investie dans la société de crédit qui l’emploie. Elle ne retournera pas travailler. Amis, amours, famille, collègues, tout se délite. Des semaines, des mois de solitude, de vide, s’ouvrent devant elle.
Pour relancer le cours de sa vie, il lui faudra des ruptures, de l’amitié, et aussi remonter à la source vive de l’enfance.

Ce matin-là, c’est une mosaïque qui se dévoile, l’histoire simple d’une vie qui a perdu son unité, son allant, son élan, et qui cherche comment être enfin à sa juste place.
Qui ne s’est senti, un jour, tenté d’abandonner la course ?
Une histoire minuscule et universelle, qui interroge chacun de nous sur nos choix, nos désirs, et sur la façon dont il nous faut parfois réinventer nos vies pour pouvoir continuer. 

Gaëlle Josse saisit ici avec la plus grande acuité de fragiles instants sur le fil de l’existence, au plus près des sensations et des émotions d’une vie qui pourrait aussi être la nôtre.

Parution : 07/01/2021 / Format : 12,8 x 20 cm, 224 p., 17,00 € / ISBN 978-2-88250-669-6