Toni tout court, Shane Haddad

Toni, ses vingts ans, le foot, la vie


Ah, Tonitonitoni, ses cheveux, ses vingt ans. Toni et le foot qu’elle va aller voir une fois de plus au stade pour y retrouver son père, passionné comme elle.
Toni fille ou Toni garçon? Ah mon chéri, comme lui dit si souvent sa mère.

Toni dans le métro, Toni dans la rue, Toni et le regard des hommes, l’envie de vomir ses tripes et peut-être cette insulte reçue en plein cœur la veille et aujourd’hui à nouveau.
Toni qui vomi encore et encore, Tonitonitoni qui doit affronter les microbes, la saleté, la puanteur du métro, des toilettes, de la rue.
Toni et sa main blessée, ce sang qui coule, ces regards inconnus posés sur elle.

Un court roman rythmé, sec, aux phrases brèves, aux expressions répétitives qui donnent le tempo de cette vie dans la fleur de l’âge, de cet étrange jour d’anniversaire, ce chemin jusqu’au stade, vers l’équipe de foot, vers le père qui sera là. Il y a autant de révolte que d’interrogations dans cette journée hors du temps, dans la vie de cette jeune femme singulière qui se cherche.
Tantôt écrit à la troisième personne, tantôt à la première personne, le lecteur regarde Toni, puis est Toni. Si l’effet stylistique est voulu il est parfois difficile à suivre. Malgré tout, Toni tout court est un premier roman prometteur.

Roman lu dans le cadre de ma participation au jury du Prix de la Vocation 2021

Catalogue éditeur : P.O.L

« Aujourd’hui, Toni a vingt ans. Elle se regarde dans la glace. J’ai vingt ans. Elle n’a pas l’impression d’avoir vingt ans. C’est son anniversaire et c’est jour de match. »

C’est l’histoire de Toni. Elle se lève un matin, s’habille, déjeune, ferme la porte et s’en va pour la journée. La journée de son anniversaire et d’un match de foot. Le match de son équipe, la sienne, celle qu’elle aime, qu’elle suit, celle à laquelle elle pense à chaque moment de son errance quotidienne. Lire la suite

janvier 2021 / 160 pages, 17 € / ISBN : 978-2-8180-5219-8

Au nom du foot. Jean-Claude Darmon

 

Alors que l’Euro 2016 nous a donné des envies de foot… ou pas ! « Au nom du foot » de Jean-Claude Darmon est une belle parenthèse pour les lecteurs, aficionados… ou pas !

Jean-Claude Darmon raconte sa vie, du petit rapatrié d’Algérie qu’il était à 5 ans à la création de Sportfive première entreprise au monde dans la gestion des droits sportifs. Il est fier de son parcours d’autodidacte, et il a raison de l’être.

Darmon imagine, bien avant les autres en France, des formes de publicité et sponsoring sportifs qu’il réussit à vendre et développer au profit du sport, du foot en particulier. Il rencontre toutes les personnalités de ce sport et sait parfaitement nous les croquer au travers de ses propres expériences.

Darmon souligne tout le respect et l’amitié qu’il a vis-à-vis de la plupart des dirigeants sportifs et chefs d’entreprise qu’il a croisés. Mais tout le monde n’est pas beau et gentil dans ce livre, Bernard Tapie n’a droit qu’à quelques lignes sur la fin de sa carrière à l’OM ponctuée d’une condamnation et Platini dirigeant n’y est pas non plus présenté sous son meilleur jour, sans parler du fils de Khadafi.

Ce n’est pas un livre sur le foot, mais un livre sur l’argent du foot, Darmon comprend que le sport est un business et qu’il faut savoir le faire grossir. On y découvre toutes les arcanes des négociations tarifaires sur les droits TV et autres ventes d’espaces publicitaires.

Travail, honnêteté, amitié, fidélité semblent être les devises du personnage, la famille n’a pas le beau rôle dans ce livre, les épouses ou compagnes n’y passent que pour la figuration ou pour ponctuer les chapitres.

C’est un livre bien écrit, vif et concis. On ne s’ennuie jamais. Le personnage devient attachant au fil des pages et finit même par rattraper l’actualité du foot international.

C’est assurément un bon bouquin pour cet été, plutôt destiné à un public masculin même si l’auteur cherche toujours à expliquer le contexte.


Catalogue éditeur : Fayard

Ce passionné de foot a tout vu du football et de ses coulisses. Pendant près d’un demi-siècle, Jean-Claude Darmon a promené sa haute silhouette sur tous les terrains. Il a foulé le gazon des clubs les plus emblématiques, fréquenté les plus grands joueurs du monde, traîné dans les vestiaires les plus prestigieux, côtoyé les dirigeants les plus influents. Il a humé le parfum du dopage, reniflé l’odeur de la corruption dans les couloirs de la FIFA, vendu le Paris Saint-Germain à Canal Plus. Il a résisté aux intimidations du patron d’Adidas, séduit Jean-Luc Lagardère et récolté, au passage, quelques solides inimitiés.
Pionnier de la publicité dans les stades et sur les maillots des joueurs, inventeur des animations commerciales en tribune, il s’est révélé un négociateur intraitable face aux patrons des grandes chaînes de télé. En imposant le versement de droits de retransmission, il a fait passer le football de l’ère du patronage laïque à celle du business mondialisé. lire la suite

EAN : 9782213699172 /EAN numérique : 9782213699455 / Témoignages/Doc/Actu
Parution : 04/05/2016 /304pages /Format : 150 x 235 mm /Prix imprimé : 18.00 €