Musée Zadkine, Paris

Le plaisir de découvrir le musée Zadkine 🌿

Le Musée Zadkine est situé au 100 bis rue d’Assas, tout près du jardin du Luxembourg, à Paris. C’est un des musées de la ville de Paris, il fait donc partie du groupe Paris Musées et comme presque tous les autres, l’entrée est gratuite en dehors des périodes d’expositions 🌿

Dans un cadre lumineux, le visiteur parcourt les salles de l’atelier puis peut se promener dans un petit jardin qui incite au repos et à la rêverie. C’est un véritable bonheur de découvrir les œuvres du Zadkine, un artiste trop peu connu il me semble. Et admirer les sculptures de bois, plâtres, pierre ou bronze, de diverses tailles.

Le musée :

C’est l’un des rares ateliers de sculpteurs, avec celui d’Antoine Bourdelle, qui ont pu être sauvegardés à Paris, témoignant du Montparnasse des artistes.

Dédié à la mémoire et à l’œuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1888-1967), qui vécut et travailla dans la maison et les ateliers qui l’abritent, de 1928 à 1967 ; ce lieu conservatoire a été inauguré en 1982. Il a été créé grâce au legs consenti par Valentine Prax, veuve du sculpteur, elle-même artiste peintre, à la Ville de Paris, instituée légataire universelle de ses biens. (Source Musée Zadkine)

Zadkine en quelques dates :

Ossip Zadkine naît le 4 juillet 1890 à Vitebsk, aujourd’hui en Biélorussie.
En 1905, ses parents l’envoient à Sunderland, au nord l’Angleterre, chez un certain « oncle John » qui le fait inscrire à l’Art school locale et l’initie à la sculpture sur bois.
En décembre 1910, Zadkine s’inscrit à l’école des Beaux-Arts de Paris. Le Salon d’automne de 1913 lui vaut son premier collectionneur.
En 1920 il épouse Valentine Prax, une jeune femme peintre, à Bruniquel (tout près de Montauban, parmi les plus beaux villages de France).
Zadkine embarque à Lisbonne le 20 juin 1941 sur l’Excalibur, dernier bateau américain à quitter l’Europe, le 5 septembre 1945, Zadkine obtient son visa, le 28 il débarque au Havre.
Il meurt le 25 novembre au matin. Il est enterré au cimetière Montparnasse.

Réouverture du musée le 27 septembre avec l’exposition Le rêveur de la forêt renseignements ici.

Bien penser à vérifier sur leur site si c’est ouvert ou s’il y a des expositions.