Le sanctuaire, Laurine Roux

Entrer au cœur du Sanctuaire pour pénétrer la complexité de la nature humaine

Dans le sanctuaire, il y a les filles, la plus jeune Gemma, et son aînée, June. L’aînée rêve du temps d’avant, qu’elle a connu et qu’elle pleure, cette solitude est si difficile, sans aucun espoir d’un futur, d’une vie normale. Gemma n’a rien connu d’autre et vit pleinement cette vie de sauvage. Elle explore la foret à la recherche des plantes, chasse et tue le gibier pour nourrir la famille.

Il y a les parents. La maman, Alexandra, qui aime tant ses filles, ses petits cabris, et leur raconte la vie d’avant, la normalité, les amis, les rencontres, la société. Et le papa qui veille comme un loup sur sa famille. Car ils sont seuls dans cette montagne isolée, loin du monde anéanti par un virus transporté par les oiseaux. Seul le père descend parfois dans ce qu’il reste de la civilisation d’avant, pour y dénicher quelques fournitures indispensables.

Un jour cependant, Gemma suit la trace d’un aigle à abattre, et fait la rencontre improbable d’un vieil homme aussi mutique qu’inamical. Et cette présence incongrue dans un univers où toute vie de volatile quel qu’il soit doit être anéantie bouleverse les certitudes de la jeune fille.

Dystopie, récit post apocalypse, ou simple conte humain, ce roman est tout simplement inclassable. Mais il a surtout le mérite de nous plonger dans une nature aussi belle qu’amicale, aussi sombre qu’hostile, dans un environnement chaotique, au cœur de cette famille soudée qui vit une relation humaine forte et complexe, où le violence des sentiments, tant l’amour que la haine, autorise presque tous les excès. La relation du père avec sa femme, ses filles, aussi émouvante qu’angoissante, est fort justement mise en exergue.

Et cette belle écriture porte le lecteur tout au bout de ce sanctuaire, apaisant, violent, solitaire, humain, résilient.

On ne manquera pas de lire le premier roman de Laurine Roux, Une immense sensation de calme.
Retrouvez aussi la chronique publiée par Les Carpenters racontent

Un roman de la sélection 2021 des 68 premières fois

Catalogue éditeur : éditions Du Sonneur

Le Sanctuaire : une zone montagneuse et isolée, dans laquelle une famille s’est réfugiée pour échapper à un virus transmis par les oiseaux et qui aurait balayé la quasi-totalité des humains. Le père y fait régner sa loi, chaque jour plus brutal et imprévisible.
Munie de son arc qui fait d’elle une chasseuse hors pair, Gemma, la plus jeune des deux filles, va peu à peu transgresser les limites du lieu. Mais ce sera pour tomber entre d’autres griffes : celles d’un vieil homme sauvage et menaçant, qui vit entouré de rapaces. Parmi eux, un aigle qui va fasciner l’enfant…
Dans Le Sanctuaire, ode à la nature souveraine, Laurine Roux confirme la singularité et l’universalité de sa voix.

Née en 1978, Laurine Roux vit dans les Hautes-Alpes où elle est professeur de lettres modernes.

16,00€ / ISBN : 9782373852158 / Pages : 160 / Parution : 13 août 2020