Que faire dans les Pyrénées ?

Si les Pyrénées sont atlantiques, elles sont aussi montagnardes et pleines de surprises y compris littéraires !

Domi_C_Lire_08_2018_auberge_de_perchades_pyrenees_5Ce n’est pas souvent que je chronique autre chose qu’un roman ou la dernière exposition que j’ai apprécié. Mais l’occasion était trop belle.
Dans les Pyrénées, à l’occasion d’un déjeuner dans la très bucolique et montagnarde auberge gîte du Chemin de Perchades, à Billère en Ossau (64) à 35 km au sud de Pau, à 650 m d’altitude, l’amoureuse des livres que je suis a eu une bien agréable surprise.

En effet, tous les dimanches et jours fériés, Odile et Jean-Louis, qui fêtent cette année les 10 ans de leur auberge, ont mis en place un tirage au sort pour faire gagner deux livres à leurs clients. Il s’agit de livres qu’ils ont particulièrement aimé et qu’ils achètent pour les offrir : Le voyant de Jérôme Garcin et de Sœurs de miséricorde de Colombe Schneck.

Pendant le repas, un coupon est distribué à chaque convive, puis le tirage au sort est effectué par un client, et Odile présente puis offre les deux romans.

Domi_C_Lire_08_2018_auberge_de_perchades_pyrenees_6

Et pour tous ceux qui n’aiment pas lire, mais aiment bien manger, vous pouvez profiter d’un menu maison réalisé avec un maximum de produits locaux qui vous régale les papilles, d’un accueil sympathique et le soir d’animations et de concerts divers, c’est le programme Agit’ les Frontières.

Où ? chez Odile et Jean-Louis Quartier Arroust 64260 Bilhères en Ossau

Comment les contacter ? http://www.gite-ossau.com/

Publicités

Un, deux, trois, sommeil ! Gilles Vincent

Quand le polar se met au sud ! Pour une paloise d’adoption, lire un livre situé dans cette ville et qui n’évoque pas le bon roi Henri est un véritable plaisir. Expérience réussie avec « Un, deux, trois, sommeil ! » de Gilles Vincent, paru aux éditions Cairn, Du noir au sud.

https://i0.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/41oVMzf9ViL._SX210_.jpgDans la bonne ville de Pau, c’est le début de l’été, il fait chaud, très chaud… enfin quand il ne pleut pas ! Le commissaire Jens Holtan n’aime pas la chaleur, il attend la pluie et s’ennuie un peu dans son traintrain de banalité. Nieves, une nouvelle recrue, vient d’intégrer l’équipe, c’est le moment de lui montrer comment travaillent les véritables professionnels. Mais quand de bon matin le lieutenant Nieves pose une enveloppe sur le bureau du commissaire, son monde si calme bascule et les affaires reprennent, et s’enchainent ! Car en peu de temps, trois des principaux notables de Pau sont découverts morts chez eux. Suicide ? Meurtre ? Tout est imaginable et l’enquête démarre à fond de train, pour un retour sur une sombre affaire à puiser dans le passé des protagonistes. Les enquêteurs ont fort à faire et s’en sortent plutôt bien.

J’aurais aimé que l’enquête soit un peu plus étoffée… mais on peut aussi se dire que l’intérêt du roman tient à son format (à peine plus de cent cinquante pages) et à son rythme. On ne s’ennuie pas, on a juste envie de tourner les pages, l’enquête avance en posant les briques de l’intrigue, en développant chaque élément, personnage et situation, dans une région en apparence si tranquille mais dans laquelle il faut résoudre de bien sombres mystères. Les personnages sont bien campés, leur passé émerge des conversations, les relations se tissent, et on espère les retrouver pour mieux les découvrir. Ce premier opus est comme un avant-goût de ce que pourrait être une série installée dans le sud-ouest avec cette nouvelle équipe d’enquêteurs. Voilà donc un polar à mettre dans son sac de voyage, car il sera l’assurance d’un bon moment de détente cet été. Que demander de plus !

J’en profite pour vous emmener faire un tour à Pau !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Catalogue éditeur : Éditions Cairn

Un étrange cliché. Le corps chez lui  d’un homme sans vie. L’été s’annonce suffocant dans la cité Paloise. Et le commissaire Holtan ignore encore que le jeu ne fait que commencer…1, 2, 3 sommeil!
Dans son bureau du commissariat central de la rue O’Quin à Pau, le commissaire Jens Holtan peine à sortir de sa longue hibernation. Les affaires se suivent et se ressemblent, maussades et ennuyeuses comme les après-midi de pluie sur le Béarn.
Ce qu’il ne peut deviner, c’est que dans moins d’une minute, le lieutenant Inès Nieves va surgir dans son bureau.
Dans l’enveloppe qu’elle déposera, l’attend la photographie d’un corps inerte. Un notable du coin. Sans vie.
Un corps allongé dans une posture étrange, à même le cuir fauve de son canapé de standing.
Et s’il n’était que le premier de la liste…
Sur la ville prête à sombrer dans la torpeur de l’été, un vent de panique s’apprête à tout balayer.

Type de brochure: 12 x 18 / Nombre de pages 158 / Code ISBN/EAN : 9782350684116 / Date de parution 22 mars 2016

Boulevard des Pyrénées. Gilles Laporte

Sur fond de superbe paysage de montagnes, « Boulevard des Pyrénées » de Gilles Laporte nous parle des aventures amoureuses et littéraires d’un écrivain qui s’interroge

pyrenees2
Depuis le boulevard des Pyrénées, la magnifique vue sur la chaine des Pyrénées.

Quand j’ai vu ce titre, forcément, en paloise de longue date, mon cœur a vibré. Car à Pau, tout le monde connait ce boulevard qui traverse la ville, face aux montagnes et qui procure à tous ceux qui y passent une émotion fabuleuse face aux Pyrénées majestueuses par tout temps, ou presque !

funiculaire
Depuis le boulevard des Pyrénées, le funiculaire qui mène à la gare de Pau

Dans le roman de Gilles Laporte, « Boulevard des Pyrénées »  le narrateur est un écrivain qui arrive à Pau pour participer comme chaque année au salon du livre. Il se pose quelques questions sur l’opportunité de continuer sa vie de couple. Aussi c’est un homme disponible, au moins en pensées, qui voyage en train jusqu’à Pau. Sa mystérieuse voisine de wagon lui fait quelque peu tourner la tête. A son arrivée en gare de Pau, il perd de vue celle qui l’a tant ému pendant le voyage, mais la retrouve au salon du livre. Va s’en suivre une série de rencontres improbables, où cette charmante femme brune tout de noir vêtue, parfumé un jour à la vanille, le lendemain au Ylang-ylang, va lui faire découvrir une ville inconnue, ses rues, son château, ses plaisirs culinaires, et lui parler tantôt de conscience, tantôt de science, quand lui ne rêve que de corps enlacés et d’ébats amoureux d’avantage que de débats intellectuels !

pyrenees1
Les Pyrénées, au pied du pic du midi d’Ossau

Sur fond de bonne cuisine, de verres de Jurançon aux belles couleurs dorées de l’automne et de balades dans les rues de Pau, cet auteur qui se cherche et ne sait plus trop où il en est dans son couple, va vivre une étrange aventure qui le fera s’interroger sur sa vie, sa personnalité, son métier d’auteur, ses sentiments. Et puis l’aventure qu’il va vivre, et qui semble presque banale, ne l’est peut-être pas autant qu’il n’y parait. L’auteur nous prend par surprise (enfin, il me semble qu’on s’y attend un peu) avec son rebondissement où tel est peut être pris qui croyait prendre. Mais j’avoue, bien que très motivée par cette promenade sur le boulevard dont je connais la beauté des paysages qui se présentent à la ville et à ses touristes, il m’a parfois manqué un peu de rythme en tournant les pages.


Catalogue éditeur

https://i2.wp.com/genese-edition.eu/librairie/45-109-large/boulevard-des-pyrenees.jpgÀ l’occasion d’un salon du livre, un écrivain dont le couple bat de l’aile, croise une femme à la beauté mystérieuse. Au cours des trois jours du salon, elle apparaît et disparaît sans autre explication. Séduit et intrigué, il choisit de rester après le salon. Ils prennent l’habitude de se retrouver sur le boulevard des Pyrénées, véritable balcon de ville ouvert sur le spectacle toujours changeant de la haute montagne. Sur la main courante de la balustrade, des repères permettent d’identifier les sommets : Montagnes du Lac bleu, Pic de Bassia, Balaïtous… qui deviennent autant de stations d’une passion naissante. Pris dans les mailles de la fascination amoureuse, l’écrivain se sent à la fois heureux et furieux. Plus il se révèle à cette femme dont il ne connaît même pas le prénom, plus elle semble chaque jour différente. Un jour, elle s’offre à lui avec fougue ; un autre jour, elle s’abandonne sans enthousiasme. Un jour, cette spécialiste du cerveau se fait le chantre de la science ; un autre, elle loue les lois de la conscience. Un jour, elle est parfumée à l’ylang-ylang ; un autre jour, une fragrance vanillée l’auréole. Qui est vraiment cette femme ? Et que veut-elle ? Dans la belle ville de Pau, sur le prestigieux boulevard des Pyrénées, ce roman très contemporain, écrit à la première personne, explore l’espace d’une relation intellectuelle et amoureuse. Un chassé-croisé amoureux, sensuel et… dangereux !

Né en 1945 sur la rive gauche de la Moselle, dans une famille d’ouvriers du textile, Gilles Laporte est romancier (une vingtaine de romans à son actif), scénariste et conférencier. Auteur de nombreux romans dont Je sais que tu m’attends, Gilles Laporte vient d’être nommé chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Il est sociétaire des Gens de Lettres de France, et a longtemps présidé le prestigieux prix Erckmann-Chatrian.

Nombre de pages : 2240 / ISBN : 9782930585765 / Format : 13,5 x 21 / Genèse édition