Une fille de passage, Cécile Balavoine

Une histoire intime en écho au roman du pape de l’autofiction Serge Doubrovsky « Un homme de passage »

Dans l’Amérique de la fin des années 1997/2001, Cécile alors étudiante à New-York rencontre Serge Doubrovsky, l’inventeur et le pape de l’autofiction.

Elle sera son élève et suivra ses cours à NYU. Mais avec ce professeur de 40 ans plus âgé qu’elle, une relation de plus en plus intime va se forger, ils se rencontrent après les cours, puis de plus en plus régulièrement au fil du temps. Au moment où Serge Doubrovsky part quelques mois en France, Cécile et deux autres étudiants vont même sous-louer son appartement avec une vue magnifique sur les twin-towers. Ce sera une expérience étonnante pour la jeune Cécile, mais aussi pour Serge Doubrovsky, de savoir l’autre dans sa chambre, dans ses meubles, plongeant sans retenue dans ses habitudes. Serge est le premier qui lui dira qu’elle doit écrire, qu’elle peut devenir écrivain à son tour.

Ce roman est le récit de la rencontre de deux écrivains ou futur écrivain. Ce sera un amour platonique et sans doute d’une forme de relation au père, ou plutôt au grand-père pour l’une, et d’un amour pour une jeune femme comme il en avait l’habitude, puis la prise de conscience de la réalité du temps qui passe pour l’autre.

De rencontres en échanges épistolaires, au fil des années les secrets, la confiance et l’admiration toujours présente font de cette relation un espace hors du monde. Cécile a besoin du regard de Serge, de son amitié, de son jugement sur ses écrits, Serge s’éloigne un temps, mais sera toujours là, présent, un soutien dans la vie et dans la création pour Cécile.

Un émouvant roman sur cette histoire vécue par l’un et l’autre, même si on peut se demander malgré tout s’ils ont bien vécu la même histoire. Sans doute pas, leur entente a cependant perduré à travers les années jusqu’au décès de Serge et bien après avec l’écriture de ce roman.

J’avais beaucoup aimé Maestro, le premier roman de Cécile Balavoine, et j’avoue que je me suis totalement laissé embarquer par celui-ci. Plus inclassable que le précédent mais à l’écriture, au rythme et à la sensibilité qui m’ont donné envie de le lire jusqu’au bout de la nuit.

Roman lu dans le cadre des 68 premières fois, session anniversaire 2020

Catalogue éditeur : Mercure de France

Puis il s’était penché. Je m’étais approchée pour lui offrir ma joue. Mais il s’était penché encore. Et soudain, dans le choc des visages, j’avais senti l’humidité de sa bouche s’échouer au coin de mes lèvres. Je n’avais eu que le temps d’esquisser un mouvement de recul. Il avait refermé la… Lire la suite

Paru le 05/03/2020 / 240 pages 140 x 205 mm / EAN : 9782715254411 / ISBN : 9782715254411 / Prix : 19,50

Cyclone, Marion Mousse & Clément Baloup

Ah, quand les tourments de l’adolescence rejoignent ceux de la planète et que les émois se heurtent au Cyclone dévastateur.

Margot vit sur une ile isolée du monde. En cette journée de rentrée scolaire, les évènements climatiques font craindre l’arrivée d’un puissant cyclone.

Pourtant, la rentrée se déroule comme partout ailleurs. Curiosité face au nouveau venu dans la classe, interrogations devant les têtes nouvelles, puis attrait pour le professeur Gregory Maréchal, monsieur Maréchal, ce prof si séduisant, si attentif. Margot s’y laisse prendre… son cœur balance, mais les jeunes filles de son âge sont souvent attirées par le risque, le danger, la découverte de ce qui est différent.

Margot veut vivre pleinement ses émois d’adolescente. Elle se confie à son amie Iseult, lui avoue que son cœur balance…Monsieur Maréchal, ou  le nouveau venu de la classe, cet Ali si mystérieux. Ali le musicien, en conflit avec les parents, lui l’amateur de musique qui est aussi amoureux de Margot.

Cyclone est l’occasion de découvrir ces conflits très actuels entre les jeunes, mais aussi les atermoiements des ados, avec Margot et son prof, piégée dans son triangle amoureux, face au déchainement de violence des réseaux sociaux. Et puis ces difficiles relations élève professeur. Quand ces adolescentes sont si provocantes avec leur beauté naturelle et si peu maitrisée, elles qui oscillent entre manque de confiance en soi et exercice du pouvoir de séduction sur leurs professeurs, par jeu, par plaisir, par réelle attraction…

C’est un plaisir de tourner les pages de Cyclone et d’apprécier les superbes illustrations de Marion Mousse, les couleurs, les doubles pages, les impressions. J’ai eu cependant comme un sentiment de pas assez, pas assez car l’intrigue est très classique, somme toute presque banale, mais c’est un joli moment de lecture et le graphisme est vraiment intéressant.

💙💙💙💙

Catalogue éditeur : éditions Sarbacane

Margot, lycéenne à la vie jusqu’ici anodine, éclot comme une fleur à sa rentrée en terminale. Vibrante d’une sensualité soudain débordante, sur son île battue par les vents et l’ennui, elle se sent prisonnière. Il y a bien Ali, le nouveau récemment débarqué, beau brun ténébreux, musicien torturé, qui la dévore des yeux. Mais Margot rêve d’autre chose, de plus grand, de plus fort… Aussi, quand Maréchal, son prof de philo et écrivain raté, la persuade de devenir sa maîtresse, elle se laisse séduire… sous le regard jaloux d’Ali. Un triangle amoureux venimeux s’installe, sur la petite île qu’une tourmente météorologique semble bientôt devoir isoler…

L’auteur : Clément Baloup, est un auteur marseillais qui réalise des scénarios tournés vers l’aventure dont les très remarqués Chinh Tri (2 tomes parus au Seuil) et Diables Sucrés pour Mathieu Jiro (Gallimard – sélection Angoulême 2010). Avec Mémoires de Viet Kieu T1,Quitter Saigon (La Boîte à bulles), il obtient son premier prix d’importance : le Prix du jury Œcuménique de la BD, à l’occasion du Festival d’Angoulême 2011.

L’illustrateur : Marion Mousse, est né en 1974 et vit aujourd’hui à Marseille. Sa première BD paraît en 2001 : Phineas, un album en noir paru chez Treize Étrange. Puis il se lance dans une adaptation libre du roman de Théophile Gautier: Fracasse (Glénat) qui sera publié – en 3 volumes – entre mai 2004 et mai 2005. Il a aussi publié From Outer Space, paru fin 2006 chez Six Pieds sous terre et Louise et les loups en 2012.

Date de parution : 06/02/2019 / prix de vente au public (TTC) : 22,50 € / 136 pages ; 29 x 21,5 cm / ISBN 978-2-37731-201-6 / EAN 9782377312016