Le Grand Mort, T 3, Blanche

Quand la BD interroge sur l’avenir de la planète

Le Grand Mort

Nous retrouvons Erwan avec Gaëlle, l’amie de Pauline. Ils sont toujours à la recherche de Pauline, dans un Paris envahi par la maladie, la pollution, le chômage, les révoltes des sans-abris. On découvre que Gaëlle connaissait bien monsieur Cristobald. Après quelques péripéties, ils retrouvent Pauline et sa bien étrange fille, Blanche.

Cet épisode est l’occasion de nous éclairer sur quelques mystères abordés lors des précédents tomes, mais nous laisse sur notre faim de lecteur. Un graphisme toujours très agréable, de la noirceur des grandes villes touchées par la crise et les maladies, au charme désuet de la campagne bretonne, l’alternance est intéressante. Il se passe cependant peu de choses dans ce tome «charnière». Heureusement, Pauline et Erwan comprennent vite le mystère de la naissance de Blanche, et avec eux nous avons hâte de découvrir la suite.

Catalogue éditeur : Vent d’Ouest

Scénaristes Régis Loisel & Jean-Blaise Djian
Dessinateur Vincent Mallié
Coloriste François Lapierre

Quand le fantastique permet de dénoncer des vérités qui dérangent.

Loisel et Djian donnent à ce troisième tome un ton plus inquiétant et dramatique, on y découvre un monde et une nature en plein déclin. Le dessin expressif de Vincent Mallié est, quant à lui, toujours aussi juste et enchanteur.

Format : 240 x 320 mm / 64 pages / EAN/ISBN : 9782749305950 / Prix: 13.90 / Paru le 12.10.2011

Le Grand Mort, T 2, Pauline…

Quand le mystère s’épaissit, une BD d’anticipation humaniste

Le Grand Mort

Dans ce deuxième tome, Erwan est encore au pays des larmes d’abeilles alors que Pauline en est déjà repartie. Étrangement d’ailleurs, presque au détour d’un virage. 

Quand Erwan regagne son monde, il constate qu’il est parti deux ans, pendant tout ce temps le monde a changé, Maitre Cristo est mort, tout ce qui lui appartenait a disparu. Erwan tente de retrouver Pauline, il débarque de sa belle Bretagne comme un extraterrestre coupé des réalités et découvre un Paris envahi par la misère, les maladies, la pollution, une société dans laquelle la mondialisation a fait des ravages, le chômage est partout présent.

La recherche de Pauline est propice à décrire une situation apocalyptique, à évoquer le pire, une terre que les humains n’ont pas su protéger. Jusqu’au rebondissement final. On a envie de connaître déjà la suite, c’est sûr. Le graphisme me plait énormément, les situations sont intéressantes, présentant de nouveaux personnages, orchestrant les situations pour de nouveaux épisodes à venir.

Catalogue éditeur : Glénat

Pour Loisel, co-scénariste avec Djian, et pour Vincent Mallié, le fantastique est toujours le meilleur moyen de découvrir de belles vérités humanistes.

Après avoir rempli la première partie de leur mission, Erwan et les prêtresses réalisent que Pauline, sur qui l’effet des larmes d’abeilles a cessé, a disparu. De retour dans la réalité, il découvre que Cristo est mort et que ses grimoires ont été éparpillés. Son ami Jérôme, qui gardait sa maison en son absence, lui apprend qu’une certaine Pauline est passée ; celle-ci avait un comportement étrange et vomissait régulièrement. Avant de rentrer chez elle à Paris, elle lui a laissé une lettre. Impatient mais inquiet, Erwan prend le train pour la retrouver. Une fois devant l’immeuble de Pauline, la concierge lui annonce que cette dernière a déménagé. Il parvient à soutirer ses nouvelles coordonnées, mais tout semble aller de mal en pis. De sombres perspectives obscurcissent désormais la gigantesque ville, et pour retrouver cette fille qui, il y a peu, lui était étrangère, Erwan va ricocher d’adresse en adresse, de surprise en surprise, de mystère en mystère…

Après le grand succès de la série Peter Pan, Régis Loisel est cette fois scénariste, et prête son talent de raconteur d’histoires au doué Vincent Mallié.

EAN/ISBN : 9782749303949 / Parution : 03.12.2008 / Pages : 64

Le Grand Mort, T 1, Larmes d’abeille

Le premier tome d’une série fantastique passionnante et addictive

Quand la très cartésienne Pauline part en Bretagne pour réviser tranquillement ses examens, elle ne s’attend certainement pas à tomber sur le très sympathique Erwan et sur les mystères de la Bretagne profonde et ensorceleuse.

Et pourtant, de Maitre Cristo au petit peuple, l’aventure commencée par quelques gouttes de larmes d’abeille semble bien étrange, passionnante et inattendue.
J’ai hâte de lire la suite. Un graphisme qui me plait sans être un coup de foudre, des couleurs qui laissent percer le côté sombre et mystérieux de la région et de l’intrigue. Sous la pluie bretonne partons à l’aventure vers les mondes parallèles.

Catalogue éditeur : Glénat

Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de sciences éco… La nuit recouvre la forêt bretonne et la « deuch » vient de tomber en panne d’essence juste devant chez Erwan, à 20 kilomètres de tout village. Erwan est un métis du genre placide. Solitaire, il vit simplement, entouré d’objets étranges. Il propose à Pauline de partager sa soupe et de l’héberger pour la nuit… Contrainte par les circonstances, elle finit par accepter… Tandis qu’elle mange, il parcourt un vieux grimoire traitant du « petit peuple »… Elle ricane de ces sornettes. Elle ignore, alors, que cette rencontre sera pour elle le point de départ vers un autre univers, un autre espace-temps, où toute sa vie et ses principes vont basculer… Les conséquences de cette aventure seront des plus surprenantes pour elle, pour son entourage, voire pour l’humanité…

Scénaristes : Régis Loisel &Jean-Blaise Djian / Dessinateur : Vincent Mallié / Coloriste : François Lapierre

Format : 240 x 320 mm / Pages : 64 / EAN : 9782749302683 / Prix : 13,90€ /EAN numérique: 9782331035371