Un été. Vincent Almendros.

un été
© DCL-DS2015

Jean et Jeanne invitent Pierre et Lone sur leur bateau le temps d’un été pour une croisière de rêve en Italie. Jeanne est l’ancienne petite amie de Pierre, disparue de sa vie sans explication sept ans auparavant, depuis elle vit avec Jean, le frère de Pierre. Lone, belle jeune femme scandinave, ne sait rien des liens qui relient ces trois-là.
Dans ce court roman, la force de l’auteur tient essentiellement par une sorte de huis clos en pleine mer, dans l’univers à la fois ouvert et clos d’un petit  voilier, bercé par le clapotis de vagues, par le scintillement du plancton la nuit en surface de l’eau, par la chaleur qui fait remonter à fleur de peau les souvenirs de Pierre, le narrateur. Le gout de la peau sucrée de Jeanne, son corps de rêve, celui des baisers volés et des étreintes folles de ces deux anciens amants qui se frôlent, se caressent, leurs non-dits puis leur étreinte, pour un final pour le moins étonnant.

Mais en fait, le jeu de la séduction n’est pas toujours le fait du hasard, qui sait réellement de qui  vient la manipulation, Jeanne, Jean,  quel est le plus trompé des deux frères, Jean, Pierre ? Voilà un texte qui en mots choisis sait nous décrire tous ces riens qui font la vie, ces gestes quotidiens, ces moments où il ne se passe pas grand-chose, ces instants faits de non-dits et de supputations, avares de mots, où seuls les regards des protagonistes opèrent une reconnaissance mutuelle. D’espoirs en contrariétés, l’histoire se déroule sur fond de méditerranée, pour le plaisir du lecteur qui en aurait peut-être souhaité un tout petit peu plus. C’est un court roman qui a tout d’une nouvelle comme on les aime, à lire par une journée de grand soleil.

Sélection du prix Orange du livre 2015


Catalogue éditeur

Jean, mon frère, venait d’acheter un voilier et m’invitait à passer quelques jours en mer. Je n’étais pas certain que ce soit une bonne idée que nous partions en vacances ensemble.Quand je dis « nous », je ne pensais pas à Jean.
Je pensais à Jeanne.
À Jeanne et moi.

Les éditions de Minuit / 2015 / 96 p. / 11,50 € / ISBN : 9782707328120

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s