Cape May, Chip Cheek

« Cape May » de Chip Cheek, le roman par excellence à lire pendant les vacances

J’ai d’abord été attirée par le titre du roman. Ayant séjourné quelques jours à Cape May, New Jersey, j’ai eu le plaisir de goûter au charme incroyable de cette ville. J’ai aimé les rues bordées de magnifiques maisons victoriennes aux jardins colorés et fleuris et l’ambiance hors du temps de cette station de villégiature estivale. C’est un  bonheur de s’y promener en saison, mais qu’en est-il le reste de l’année.

L’auteur nous entraine dans les pas de Henry et Effie, à la fin des années 50, alors qu’ils partent en voyage de noce dans cette station balnéaire. Effie a passé quelques vacances dans la maison de son oncle, et le souvenir des moments passés lui a donné envie d’y retourner avec son jeune époux. Mais hors saison, le charme qui avait séduit Effie n’opère plus, les rues sont vides et l’ambiance tristounette… L’envie de repartir afin d’éviter de mourir d’ennui est très forte. Aussi lorsqu’ils rencontrent une amie d’enfance d’Effie dans une maison voisine, tout devient possible et la fête peut enfin commencer. Alcool, séduction, éveil des sens  et jeux dangereux, les fêtes s’enchainent pour le pire et le meilleur et au final, rien ne sera épargné au jeune couple.

Chip Cheek réussi à nous séduire par ses mots, par le rythme soutenu, par ce qu’il nous laisse entrevoir des sentiments et des interrogations de ces jeunes gens. L’atmosphère totalement hors saison est bien rendue. Les problématiques très années 50 du jeune couple et la confrontation de deux classes sociales plutôt éloignées les rendent assez proches de nous. Enfin, la réalité du couple, sa construction au fils des années, est également évoquée. Sujet n’est pas forcément évident à une époque où il est plus facile de se quitter que de rester ensemble. Voilà assurément le genre de roman que l’on a envie de lire pendant les vacances.

Quelques photos de mon voyage à Cape May…

Catalogue éditeur : Stock

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville

Septembre 1957.
Henry et Effie passent leur lune de miel à Cape May, dans le New Jersey. Hors saison, la petite station balnéaire n’offre guère de distractions – si ce n’est la découverte du plaisir –, et le jeune couple ne tarde pas à s’ennuyer. Leur rencontre avec un groupe de New-Yorkais riches et délurés va leur ouvrir les portes d’un monde insoupçonné. Cape May devient alors leur terrain de jeu : ils s’invitent dans des maisons vides, font de la voile, se saoulent au gin et marchent nus sous les étoiles… jusqu’à cette nuit où tout bascule.

Né en 1976 à Macon en Géorgie, Chip Cheek a étudié le journalisme et le creative writing. Cape May, son premier roman, est en cours de traduction dans plusieurs pays. Il vit à El Segundo en Californie.

Parution 29/05/2019 / 350 pages / EAN : 9782234086012 / Prix 22.00 €

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s